NOUVEAU : Pour le retrait de vos commandes déjà payées, ouverture d'un accès indépendant place du Maréchal Leclerc. Sonnez à la porte rouge.

Éditeur
L'Harmattan
Date de publication
Collection
Ouverture Philosophique
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

« L'apocalypse déçoit »

Blanchot, Derrida, Levinas : penser le désastre à l'ère atomique

L'Harmattan

Ouverture Philosophique

Offres

  • AideEAN13 : 9782140143625
    • Fichier PDF, avec Marquage en filigrane
    19.99

Autre version disponible

Cet ouvrage questionne le concept de déception. Le nucléaire a en effet emporté jusqu'à l'idée de fondement, exposant la raison à l'effondrement de son principe et subvertissant le programme rationnel de la modernité. La raison semble alors incapable de se soustraire au règne du simulacre. Face à la recrudescence des discours catastrophistes, il s'agira alors de « démystifier l'apocalypse ». Blanchot, Derrida et Levinas proposeront trois analyses qui semblent nous « dissuader » de penser le phénomène nucléaire selon le critère d'une vérité conventionnelle. Trois apologies paradoxales qui élèvent le désastre nucléaire au rang de principe « d'époque », et exposant ainsi la pensée à un « dessaisissement » qui s'avère essentiel à son renouveau.
S'identifier pour envoyer des commentaires.