NOUVEAU : Pour le retrait de vos commandes déjà payées, ouverture d'un accès indépendant place du Maréchal Leclerc. Sonnez à la porte rouge.

Charles Fontaine Traducteur, Le poète et ses mécènes à la Renaissance
Éditeur
Librairie Droz
Date de publication
Collection
Travaux d'Humanisme et Renaissance
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Charles Fontaine Traducteur

Le poète et ses mécènes à la Renaissance

Librairie Droz

Travaux d'Humanisme et Renaissance

Offres

  • AideEAN13 : 9782600315098
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    40.99

Autre version disponible

Depuis l’ouvrage de Richmond L. Hawkins paru il y a près d’un siècle, aucun
travail d’ensemble ne s’est intéressé à l’œuvre du poète et polygraphe
parisien Charles Fontaine. Marine Molins rouvre le dossier, l’enrichit des
manuscrits et imprimés inconnus de Hawkins, et reprend la totalité des
nombreuses traductions de Fontaine, depuis trois des Epîtres de saint Paul
jusqu’aux Héroïdes d’Ovide. L’influence déterminante de Marot, le contexte de
l’humanisme parisien des années 1535-1545, la sollicitation de la cour de
François Ier et plus particulièrement du roi lui-même, de Marguerite de
Navarre et de Charles de Valois, relayée par celle de personnages majeurs
comme Jean Brinon, Claude d’Annebault et la famille des Genouillac-Crussol,
ont incité Fontaine à élaborer ses propres principes de traduction. Il les a
formulés avec précision à mesure qu’il en acquérait l’expérience, en poète
véritable, soucieux par ailleurs de servir des textes latins qu’il aimait par
un travail humaniste de commentateur érudit et d’éditeur avisé. Cette étude
sert l’intérêt récent pour la traduction versifiée, dont Fontaine est l’un des
maîtres incontestés au milieu du XVIe siècle et souligne le rôle des mécènes,
particulièrement sensible en matière de traduction, lequel fut déterminant
dans les choix de Charles Fontaine. Un index de la totalité des dédicataires
du poète vient donc très utilement compléter l’étude, avec l’édition de ses
traductions les plus rares.
S'identifier pour envoyer des commentaires.