La bataille de Toulouse (10 avril 1814), d'après les documents
Éditeur
Editions des Régionalismes
Date de publication
Collection
Arremouludas
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La bataille de Toulouse (10 avril 1814)

d'après les documents

Editions des Régionalismes

Arremouludas

Offres

  • AideEAN13 : 9782824053790
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    8.49

Autre version disponible

C'est pour le centenaire de la Bataille, en 1914, que cet ouvrage est publié pour la première fois. Le voici à nouveau disponible et entièrement recomposé à l'occasion du bicentenaire. Le 10 avril 1814 se joue l'ultime épisode de la guerre de la Péninsule, guerre d'Espagne et du Portugal initiée 6 années auparavant : la lente retraite des troupes françaises, après la défaite décisive de Vitoria en 1813, se poursuit en Pays basque — avec le verrou de Bayonne — puis le long du piémont pyrénéen, du Béarn (bataille d'Orthez) jusqu'à Toulouse. Le tout ponctué de divers engagements jamais décisifs entre Coalisés (Anglais-Espagnols-Portugais) et Français. Si la bataille de Toulouse reste comme la (presque) toute dernière, c'est que, durant l'engagement, le maréchal Soult qui commande les troupes impériales apprend l'abdication de Napoléon Ier, survenue le 6 avril à Fontainebleau... Près de 7.000 mort et blessés seront dénombrés à la fin de la journée dont une large majorité de Coalisés. Cependant, le 12, Soult invaincu, évacue Toulouse où Wellington rentre ipso facto en vainqueur sous les acclamations des royalistes. Un épisode important de l'histoire régionale dont il convient de se souvenir et de mieux appréhender à la fois dans sa dimension locale et historique.

Le Dr Henri Geschwind (né en 1846), médecin-inspecteur et F. de Gélis (1852-1936), historien et romancier, signent là un ouvrage majeur qui se réfère à toutes les sources publiées et aux archives locales des cent années précédentes. On doit au Dr Geschwind d'autres ouvrages de guerre, notamment sur la guerre de 1870 (Souvenirs d'ambulance : Metz ; bataille de Gravelotte et de Saint-Privat).
S'identifier pour envoyer des commentaires.