En raison des circonstances actuelles, notre librairie est fermée et aucune expédition ne pourra être assurée pour une durée indéterminée.

EAN13
9782226451385
ISBN
978-2-226-45138-5
Éditeur
Albin Michel
Date de publication
Collection
AM.ESSAI ESP.LI
Nombre de pages
784
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Arendt et Heidegger

La destruction dans la pensée

De

Albin Michel

Am.Essai Esp.Li

À paraître
Hannah Arendt est connue pour sa critique du totalitarisme. Elle défend néanmoins sans réserve Heidegger à partir des années 1950. Celui-ci a pourtant publié, en 1953, un éloge de la « vérité interne et grandeur » du mouvement nazi. Une étude approfondie des écrits d'Arendt apparaît donc nécessaire, pour déterminer jusqu'à quel point elle s'est mise dans les pas de celui qui a entrepris de « démanteler la philosophie » (La Vie de l'esprit). Il s'agit en même temps de faire le point sur la métapolitique de l'extermination développée par l'auteur d'Être et temps dans ses Cahiers noirs. Et de revenir sur l'opposition, forgée par Arendt, entre Heidegger, qu'elle érige en « roi secret » de la pensée, et Eichmann, exécutant prétendument sans pensée, « clown » muré dans sa cage de verre.
Emmanuel Faye est philosophe et professeur à l Université de Rouen Normandie. Il a notamment publié chez Albin Michel, en 2005, Heidegger, l introduction du nazisme dans la philosophie, et a dirigé, avec Yannick Bosc, Hannah Arendt, la révolution et les droits de l homme, Kimé, 2019.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Emmanuel Faye