En raison des circonstances actuelles, notre librairie est fermée et aucune expédition ne pourra être assurée pour une durée indéterminée.

Les pérégrinations de Saint-Philibert, Genèse d’un réseau monastique dans la société carolingienne
Éditeur
Presses universitaires de Rennes
Date de publication
Collection
Histoire
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les pérégrinations de Saint-Philibert

Genèse d’un réseau monastique dans la société carolingienne

Presses universitaires de Rennes

Histoire

Offres

  • AideEAN13 : 9782753567016
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    10.99

Autre version disponible

Les pérégrinations des moines de Saint-Philibert depuis Noirmoutier jusqu'à Tournus sont souvent citées en exemple pour caractériser l'exode devant les incursions normandes au IXe siècle. La confrontation avec l'itinéraire d'autres groupes monastiques témoigne cependant de l'originalité de cette congrégation qui ne rejoint pas son établissement d'origine. En utilisant les données fournies par les sources diplomatiques, narratives et archéologiques, l'auteur définit les modalités de cet exode et ses implications sur la structure du monastère. Son rôle actif dans la réforme monastique carolingienne lui confère une place privilégiée sur la scène politique. Placé sous la protection royale, il est aussi soutenu par un groupe de la haute aristocratie, cerné grâce à une enquête prosopographique. Ce réseau de relations comme l'évolution de la politique territoriale de Charles le Chauve ont en partie déterminé l'itinéraire des moines et l'expansion du domaine monastique. Leur installation définitive à Tournus s'accompagne d'une réorganisation de l'ensemble de leur patrimoine. Il devient alors possible de s'interroger sur l'existence d'un réseau monastique précoce dont la structure reste ensuite liée aux particularismes de cette histoire mouvementée.
S'identifier pour envoyer des commentaires.