NOUVEAU : Pour le retrait de vos commandes déjà payées, ouverture d'un accès indépendant place du Maréchal Leclerc. Sonnez à la porte rouge.

Correspondance, Tome XLI (1600)
Éditeur
Librairie Droz
Date de publication
Collection
Travaux d'humanisme et Renaissance
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Correspondance

Tome XLI (1600)

Librairie Droz

Travaux d'humanisme et Renaissance

Offres

  • AideEAN13 : 9782600347198
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    62.99

Autre version disponible

Dans la vie de Bèze, l'année 1600 est marquée par sa rencontre avec Henri IV à L'Eluiset, près de Genève. Pourquoi le roi était-il venu en ces lieux ? Pour ramener à la raison l'insupportable duc de Savoie, qui n'arrivait pas à se décider à conclure la paix. Henri IV dut se rendre lui-même en Savoie, à la tête de son armée, pour l'impressionner. A cette occasion, le roi souhaita rencontrer M. de Bèze, qu'il n'avait pas vu depuis 40 ans. Notre volume 41 contient une lettre jusqu'ici inconnue où Bèze raconte lui-même l'événement, avec les propos échangés entre le vieux réformateur et le roi. On trouvera aussi cent autres choses dans ces documents : les vers en l'honneur de Zastrisell senior, gravés sur son tombeau. Des avis très pondérés sur les disputes de religion, notamment celle de Fontainebleau, où Duplessis-Mornay fut déconfit par le futur cardinal Du Perron. La visite de Broughton à Genève, cet hébraïsant anglais à demi-fou. Le cas douloureux de Marie de Normandie, fille du célèbre Laurent de Normandie, persécutée par ses demi-frères affamés. La consolation de Nicolas Rapin, poète poitevin, que Bèze avait fort attristé en critiquant les « vers mesurés », mais qui finit par lui avouer, de vive voix, que ses vers étaient quand même fort beaux et très réussis !
S'identifier pour envoyer des commentaires.