NOUVEAU : Pour le retrait de vos commandes déjà payées, ouverture d'un accès indépendant place du Maréchal Leclerc. Sonnez à la porte rouge.

Hippolyte Carnot - 1801-1888, La liberté, l'école et la République
Éditeur
CNRS Éditions via OpenEdition
Date de publication
Collection
Histoire
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Hippolyte Carnot - 1801-1888

La liberté, l'école et la République

CNRS Éditions via OpenEdition

Histoire

Offres

  • AideEAN13 : 9782271129918
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    14.99

Autre version disponible

Hippolyte Carnot n'a ni la gloire de son père, « l'organisateur de la victoire
» de l'An II, ni le renom de son frère, l'inventeur de la thermodynamique, ni
le destin tragique de son fils, président de la République assassiné en 1894.
Il reste méconnu alors que sa vie couvre presque tout un siècle (1801-1888) et
que son œuvre et son influence sont considérables. À travers révolutions,
coups d'État, monarchies, empires ou républiques, guerres et procès, ce
ministre de l'Instruction publique de 1848, ami de Victor Hugo et de Jules
Ferry, est en effet un bâtisseur et un inspirateur. Il participe à tous les
combats pour les libertés publiques et privées, jette les bases de la
formation des professeurs et de l'école gratuite et obligatoire, y compris
maternelle, crée l'ancêtre de l'ENA et défend les causes les plus avancées
(scolarisation des filles, suffrage universel, lutte contre l'esclavage et
abolition de la peine de mort). Philosophe et journaliste, mémorialiste et
ministre, franc-maçon et croyant, exilé politique et député, sénateur et
membre de l'Académie, il incarne le xixe siècle. La redécouverte d'une grande
figure de notre panthéon républicain.
S'identifier pour envoyer des commentaires.