L'industrialisation contemporaine des Pays-Bas, Recherches sur l'évolution des régions périphériques
Éditeur
Éditions de la Sorbonne
Date de publication
Collection
Géographie
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'industrialisation contemporaine des Pays-Bas

Recherches sur l'évolution des régions périphériques

Éditions de la Sorbonne

Géographie

Offres

  • AideEAN13 : 9791035101305
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    7.99
Les années 1945-1975 sont marquées, aux Pays-Bas, par la priorité absolue accordée au développement des activités industrielles. L'ampleur des mutations qui en résultent, tant au niveau de l'économie nationale qu'à l'échelle des régions, est telle que les Pays-Bas offrent alors l'exemple, assez original, d'un pays développé en cours d'industrialisation. L'accent est mis sûr l'industrialisation des régions périphériques, celles qui font l'objet des politiques de stimulation et de restructuration, politiques étroitement liées à l'aménagement du territoire. L'objectif majeur de la recherche développée ici est de confronter l'action territoriale des pouvoirs publics, la stratégie spatiale des grandes entreprises industrielles, la nature des problèmes à résoudre dans les diverses régions. L'industrialisation régionale se heurte à bien des difficultés : les effets de l'ouverture du marché néerlandais, l'insuffisante efficacité des aides publiques, une certaine discordance entre les politiques néerlandaises et les orientations proposées par la Commission des Communautés européennes, la mise en pratique d'une stratégie spatiale très sélective de la part des grandes entreprises. D'abord surtout quantitative, l'industrialisation est de plus en plus qualitative, ce qui accroît les difficultés des régions périphériques. A partir des années 1972-1974, les activités tertiaires prennent le relais de l'industrie comme moteur principal du développement régional.
S'identifier pour envoyer des commentaires.