NOUVEAU : Pour le retrait de vos commandes déjà payées, ouverture d'un accès indépendant place du Maréchal Leclerc. Sonnez à la porte rouge.

Sols artificialisés, Déterminants, impacts et leviers d'action
Éditeur
"Éditions Quae"
Date de publication
Collection
Matière à débattre et décider
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Sols artificialisés

Déterminants, impacts et leviers d'action

"Éditions Quae"

Matière à débattre et décider

Offres

  • AideEAN13 : 9782759230853
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    0.00

  • AideEAN13 : 9782759230846
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    0.00

  • AideEAN13 : 9782759230846
    • Fichier PDF, avec Marquage en filigrane
    0.00

Autre version disponible

L’artificialisation des sols est une notion récente, répondant initialement à
la préoccupation de quantifier les pertes de surfaces disponibles pour l’usage
agricole par changements d’occupation des sols. Elle désigne aujourd’hui la
diminution globale de la part des sols affectés aux activités agricoles et
forestières ou aux espaces naturels, dépassant ainsi la stricte dimension
agricole.

L’artificialisation des sols et les sols déjà « artificialisés » sont devenus,
notamment en France, un enjeu majeur de débat public et de préoccupations
politiques. L’artificialisation du territoire est ainsi considérée comme un
des principaux facteurs d’érosion de la biodiversité, ce qui explique que,
depuis 2015, le taux d’artificialisation des sols figure parmi les 10 «
Indicateurs de richesse » élaborés par le Gouvernement pour le suivi de ses
politiques publiques.

Dans ce contexte, le Ministère de la transition écologique et solidaire,
l’Ademe et le Ministère de l’agriculture et de l’alimentation ont souhaité
disposer d’un état des connaissances scientifiques permettant de mieux cerner
les déterminants économiques et sociaux de l’artificialisation des sols, ses
impacts sur l’environnement et sur l’agriculture, et les leviers d’action
susceptibles d’en limiter le développement et les effets négatifs. Ils ont
confié à l’Ifsttar et à l’Inra le soin de réaliser cette expertise
scientifique collective, dont cet ouvrage présente les principales
conclusions.
S'identifier pour envoyer des commentaires.