NOUVEAU : Pour le retrait de vos commandes déjà payées, ouverture d'un accès indépendant place du Maréchal Leclerc. Sonnez à la porte rouge.

Le Canal de Suez et l'Empire ottoman
Éditeur
Cnrs
Date de publication
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le Canal de Suez et l'Empire ottoman

Cnrs

Offres

  • AideEAN13 : 9782271129352
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    17.99

  • AideEAN13 : 9782271129369
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    17.99

Autre version disponible

17 novembre 1869 : le canal de Suez est inaugure en grandes pompes, en
presence de l'imperatrice Eugenie. Mais la construction du canal, debutee en
1859, ne s'est pas faite sans heurts. Ferdinand de Lesseps et la France ont en
effet bataille durant de longues decennies avant de convaincre l'Empire
ottoman, dont l'Égypte n'etait qu'une province, de son bien-fonde.
Accusee d'etre un instrument de colonisation de l'Égypte au profit de la
France, la Compagnie universelle du canal de Suez, " État dans l'État ", est
tres critiquee par l'Empire ottoman. Celui-ci craint qu'un canal maritime
separant materiellement l'Égypte du reste de l'Empire rende illusoire la
souverainete du sultan sur ce territoire, et ouvre la porte a une domination
occidentale inacceptable.
Cet ouvrage ne propose pas une enieme histoire du canal de Suez ni sur le plan
technique, ni sur le plan diplomatique, mais il entend combler une lacune
considerable : l'etude de cette histoire du point de vue ottoman, des projets
a l'exploitation en passant par la construction du canal. Proces, arbitrages,
polemiques : bien avant la " crise de Suez " de 1956 liee a sa
nationalisation, le canal etait deja au coeur d'un jeu de puissances entre
Orient et Occident.
S'identifier pour envoyer des commentaires.