Éden
EAN13
9782072863158
ISBN
978-2-07-286315-8
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Blanche
Nombre de pages
288
Dimensions
21 x 20 x 1 cm
Poids
284 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Autre version disponible

«Un esprit de la forêt. Voilà ce qu’elle avait vu. Elle le répéterait, encore et encore, à tous ceux qui l’interrogeaient, au père de Lucy, avec son pantalon froissé et sa chemise sale, à la police, aux habitants de la réserve, elle dirait toujours les mêmes mots, lèvres serrées, menton buté. Quand on lui demandait, avec douceur, puis d’une voix de plus en plus tendue, pressante, s’il ne s’agissait pas plutôt de Lucy - Lucy, quinze ans, blonde, un mètre soixante-cinq, short en jean, disparue depuis deux jours -, quand on lui demandait si elle n’avait pas vu Lucy, elle répondait en secouant la tête : "Non, non, c’était un esprit, l’esprit de la forêt."»
Dans une région reculée du monde, à la lisière d’une forêt menacée de destruction, grandit Nita, qui rêve d’ailleurs. Jusqu’au jour où elle croise Lucy, une jeune fille venue de la ville. Solitaire, aimantant malgré elle les garçons du lycée, celle-ci s’aventure dans les bois et y découvre des choses, des choses dangereuses… La faute, le châtiment et le lien aux origines sont au cœur de ce roman envoûtant sur l’adolescence et ses métamorphoses. Éden, ou le miroir du paradis perdu.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

18 septembre 2019

Sommes-nous tous des prédateurs ?

Nita habite une petite ville perdue dans une réserve indienne, au fond d'un immense paradis vert. Les exploitations mangent la forêt. Des jeunes filles disparaissent. Des femmes sont violées, battues. Lorsqu'une jeune fille de sa classe ressort de la forêt ...

Lire la suite

par (Libraire)
29 août 2019

A l'instar de Summer, Monica Sabolo nous plonge dans un été indien et nous interroge, à travers le prisme du fait-divers, sur l'adolescence. Une réflexion sur la place des jeunes filles dans la société, les relations que l'on noue, leurs ...

Lire la suite