NOUVEAU : Pour le retrait de vos commandes déjà payées, ouverture d'un accès indépendant place du Maréchal Leclerc. Sonnez à la porte rouge.

Architecture des plantes et production végétale, Les apports de la modélisation mathématique
Éditeur
Quae
Date de publication
Collection
Synthèses
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Architecture des plantes et production végétale

Les apports de la modélisation mathématique

Quae

Synthèses

Offres

  • AideEAN13 : 9782759226214
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    58.99
Comment modéliser la production végétale en utilisant les concepts de
l’architecture des plantes ? À l’interface des disciplines biologiques, des
mathématiques et de l’informatique, la modélisation des plantes présentée dans
cet ouvrage permet de comprendre comment l’architecture d’une plante se
construit, pas à pas, tout en étant le support de la production végétale
c’est-à-dire selon le type de plante, d’organes (feuille, tiges, fruits,
etc.), faisant parfois l’objet de valorisation économique.

Pour cela, il faut modéliser d’abord l’organogénèse,issue des bourgeons, qui
conduit le développement architectural, avec ses règles botaniques. Il faut
ensuite, modéliser la photosynthèse, avec ses règles éco-physiologiques et les
relations sources-puits entre organes qui produisent et répartissent la
biomasse dans la plante. Les paramètres et les équations, une fois identifiés
et établis, permettent, grâce à des programmes informatiques, de simuler la
croissance et l’architecture des plantes et des peuplements en fonction des
conditions environnementales (température, lumière, eau, densité de
plantation). Les simulations 2D ou 3D des plantes reproduites dans l’ouvrage
ne sont pas de simples figures, elles reproduisent numériquement et fidèlement
le développement et la croissance des plantes étudiées.

Les applications potentielles de cette modélisation sont nombreuses,
impliquant tout d’abord l’estimation des paramètres du développement et de la
croissance de la plante cultivée étudiée, l’ouvrage en présente de multiples
cas : arabette, maïs, tournesol, cotonnier, caféier, merisier, érable, ... Ces
jeux de paramètres peuvent être ensuite utilisés dans des schémas de sélection
ou d’optimisation de la production des systèmes culturaux (irrigation, ...).

Tandis que l’objectif de l’ouvrage numérique _Architecture et croissance des
plantes_ mis en ligne en 2016 par les Éditions Quæ était de développer et de
détailler toutes les étapes de cette recherche, celui de cet ouvrage plus
synthétique est de rendre compte des principaux fondements de la modélisation
des plantes, pour mieux la connaître.

Rédigé par des botanistes, des agronomes, des mathématiciens et des
informaticiens, cet ouvrage collectif est le fruit de quarante années de
recherches et de collaborations scientifiques entre des équipes en France, en
Hollande, en Chine et en Afrique.

Il s’adresse aux chercheurs, enseignants et étudiants en biologie, en
agronomie et en sciences de la vie. Mais aussi aux architectes paysagistes,
écologues et aux communautés des sciences exactes (mathématiciens,
informaticiens, physiciens) intéressées par la simulation du vivant.
S'identifier pour envoyer des commentaires.