Contre la haine
Éditeur
Le Seuil
Date de publication
Collection
Débats
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Contre la haine

Le Seuil

Débats

Offres

  • AideEAN13 : 9782021365344
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Copier/Coller

      Impossible

      Lecture audio

      Impossible

    11.99

  • AideEAN13 : 9782021365368
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Copier/Coller

      Impossible

      Lecture audio

      Impossible

    11.99

Autre version disponible

Carolin Emcke conduit une analyse a la fois litteraire et philosophique des
contextes qui expliquent la haine xenophobe, raciale, sociale et sexiste
minant nos societes. Elle etudie les processus d'invisibilisation qui
preparent les conduites haineuses et deconstruit les presupposes theoriques de
la haine : naturalisation des identites, desir d'homogeneite et culte de la
purete. Ce livre realise un equilibre rare entre description des situations
concretes de montee en puissance des passions tristes (Europe et États-Unis
notamment) et analyse des causes. Le ton est descriptif avant d'etre normatif,
meme si l'auteur ne cache pas son parti pris en faveur d'une democratie
sensible, accordee a une certaine experience de l'amour : l'aspect le plus
remarquable du livre tient dans ce lien etabli sans aucune naivete entre la
politique et la sphere des sentiments.

Le projet litteraire de Carolin Emcke n'a pas d'equivalent en France : il
s'agit d'articuler journalisme au meilleur sens du terme et philosophie. Les
enjeux fondamentaux lies au devenir de la democratie dans la globalisation, a
la guerre et aux droits civiques sont restitues au plus pres de l'experience,
parfois sur la ligne de front elle-meme. Ce point de vue original confere un
ton militant, mais jamais dogmatique, a ce livre. La haine n'y est pas
envisagee comme une abstraction mais comme une possibilite ouverte par la
modernite et a laquelle cette meme modernite permet de repliquer. L' _amor
mundi_ revendiqu e par Carolin Emcke se confronte a la realite de l'extreme
qu'elle a observe avec autant de courage que de finesse sur des theatres
d'operation divers (Kosovo, Liban, Irak, etc.). L'alliance entre le serieux
habermassien et la lucidite d'une femme qui a regarde la guerre en face n'est
pas habituelle dans notre pays ou les ponts entre philosophie et journalisme
ont ete coupes.

Carolin Emcke, nee en 1967, a etudie la philosophie, les sciences politiques
et l'histoire a Londres, Francfort-sur-le-Main avec Jurgen Habermas, dont elle
est proche, et Harvard. Elle a ete reporter de guerre de 1998 a 2013 et a
notamment couvert les guerres du Kosovo, du Liban et d'Irak. Elle collabore
depuis 2007 avec l'hebdomadaire _Die Zeit_. Outre le prestigieux
_Friedenspreis_ de la foire de Francfort 2016, elle a re çu le prix Theodor-
Wolff (2008), le prix Otto-Brenner (2010) et le prix Lessing (2015).
S'identifier pour envoyer des commentaires.