Apprivoiser la montagne, Portrait d'une société paysanne dans les Andes (Venezuela)
Éditeur
IRD Éditions
Date de publication
Collection
À travers champs
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Apprivoiser la montagne

Portrait d'une société paysanne dans les Andes (Venezuela)

IRD Éditions

À travers champs

Offres

  • AideEAN13 : 9782709923019
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    5.99

Autre version disponible

Comment vit-on dans la haute montagne ? Dans les Andes du Venezuela, au pied
du pic Bolivar, des paysans ont dû coloniser des terres d'altitude réputées
stériles. Ils ont cherché à y perpétuer un âge d'or du blé, hors des relations
de dépendance et d'exploitation qui avaient marqué l'apogée de cette culture
dans les haciendas coloniales des vallées plus basses. Pour rendre cette
montagne habitable et pour y demeurer, ces paysans ont su ajuster leurs
pratiques agricoles à de nouvelles conditions naturelles, mais aussi élargir
leurs savoirs sur le milieu et réviser leurs manières d'investir les lieux, de
s'alimenter ou de travailler ensemble. En même temps, la vie en altitude les a
conduits à cultiver une véritable intimité avec le páramo, les hautes terres
des Andes du Nord. En analysant les catégories propres à cette société
montagnarde selon une perspective qui croise les dimensions de l'espace et du
temps, l'auteur nous fait découvrir comment ces « gens de l'amont »
investissent culturellement le monde qui les entoure. Dans l'organisation de
leur existence, la perception de leur environnement, la composition d'une
identité face au passé indien et colonial, ils établissent avec les êtres, les
lieux et les choses de la haute montagne des relations originales de respect
et d'apprivoisement mutuels. Chaque société tisse avec son milieu naturel des
rapports complexes qui sont à la fois techniques et symboliques, chacune a
donc quelque chose de singulier à nous faire voir et entendre. À leur manière,
les paysans andins de cette région peu connue nous invitent à repenser nos
relations avec la nature.
S'identifier pour envoyer des commentaires.