BERLIN, L'EFFACEMENT DES TRACES 1989-2009, [exposition, Paris, Musée d'histoire contemporaine-BDIC, Bibliothèque de documentation internationale contemporaine, Hôtel national des Invalides, 21 octobre-31 décembre 2009]
EAN13
9782849751800
ISBN
978-2-84975-180-0
Éditeur
Fage éditions
Date de publication
Collection
CAT D EXPOSITIO
Nombre de pages
128
Dimensions
25 x 19 x 0 cm
Poids
464 g
Code dewey
943.155087
Fiches UNIMARC
S'identifier

Berlin, L'Effacement Des Traces 1989-2009

[exposition, Paris, Musée d'histoire contemporaine-BDIC, Bibliothèque de documentation internationale contemporaine, Hôtel national des Invalides, 21 octobre-31 décembre 2009]

De

Dirigé par , ,

Fage éditions

Cat D Expositio

Indisponible
À l'occasion du 20e anniversaire de la chute du Mur de Berlin, le Musée d'Histoire contemporaine – BDIC présente à partir de créations artistiques les procédures de destruction de Berlin-capitale de la RDA et leur inscription dans un paysage urbain reconstruit d'où émerge de façon inattendue et spontanée des traces du passé. Car si des procédures d'effacement sont bel et bien mises en œuvre, des traces subsistent néanmoins. Il s'agit donc dans ce livre de rendre visible cette ambivalence entre oubli et mémoire, entre effacement et exposition, désir de détruire et de construire. « En cet anniversaire de la chute du Mur de Berlin, nous avons voulu nous concentrer sur le thème de l'effacement des traces de la RDA et de tout ce qui s'en est inscrit dans le paysage urbain de Berlin. La destruction du Mur, dès son ouverture, est pour nous la métaphore de ce qui allait disparaître en vingt ans, d'une évaporation non seulement de ce qui bien évidemment va de soi : l'aspect dictatorial, la Stasi, l'absence d'état de droit, la faillite économique, mais en même temps celle d'une expérience sociale, voire une culture, l'effacement d'un mode de vie, d'un autre rapport au temps, d'un autre rapport au passé allemand. » Chaque œuvre présentée est un point de vue sur l'effacement de la RDA. Les photographies de Jean-Claude Mouton prises pendant 20 ans mesurent l'œuvre de destruction et de transformation simultanée ; celles de Bernard Plossu montrent le Berlin hypermoderne et le Psycho-Mapping de Jan Svenungsson expose une lente dissolution du Mur de Berlin, son passage de la phase chaotique au néant. D'autres artistes, issus de la « résistance urbaine » comme Jules, L'atlas et Jean Faucheur tagueront les slogans évoquant les manifestations de l'automne 1989. Wolf Léo, un des organisateurs de la manifestation du 4 novembre reconstituera des pancartes, etc. Le catalogue qui accompagne l'exposition présente des entretiens menés par Thierry Dufrêne (avec Sophie Calle et Christian Boltanski) et une riche iconographie enrichit les différents thèmes abordés.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Musée d'histoire contemporaine
Plus d'informations sur Thierry Dufrêne
Plus d'informations sur Régine Robin