NOUVEAU : Pour le retrait de vos commandes déjà payées, ouverture d'un accès indépendant place du Maréchal Leclerc. Sonnez à la porte rouge.

L'étoile des sables - Partie 1, Les Royaumes de Lune, T3
Éditeur
Éditions Sharon Kena
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'étoile des sables - Partie 1

Les Royaumes de Lune, T3

Éditions Sharon Kena

Offres

  • AideEAN13 : 9782819101055
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    5.99

Autre version disponible

De retour en Orient, Laeta se retrouve vendue comme esclave dans sa cité
natale. Elle entre alors au service d’un prince de la cour de Shamyria, un
sorcier à la réputation sulfureuse. C’est lui qui la lance sur la quête de
l’étoile des sables, un joyau antique au pouvoir magique incomparable.
Laeta ne s’avance pas seule au cœur du nœud de serpents qu’est le palais du
Calife, son amie Cami est toujours à ses côtés. De simples esclaves n’auront-
elles pas plus de facilités à tirer leurs épingles du jeu que les grands du
royaume ? C’est ce que leur maître espère.
Mais dans quel but veut-il s’approprier cette pierre fabuleuse ? Son passé
trouble ne parle pas en sa faveur...

Alors que la guerre gronde aux marches du Califat et que les armées se mettent
en branle, Kurst et Sacha, les anciens amants de Laeta, traversent la mer dans
l’espoir fou de retrouver leurs amies. Comment pourront-ils suivre leur trace
dans cet Orient mystérieux ? Ne risquent-ils pas de devenir rivaux ?

Car, si l’étoile des sables est convoitée par bien des princes qui voient en
elle la clef de la victoire, Laeta n’a qu’un seul cœur à offrir. D’aucuns
prétendent qu’elle est une houri, douée de charmes extraordinaires, même si le
sens réel de cette légende lui échappe sans cesse.

Qui l’emportera dans cette quête insensée à travers tout l’Orient, où maîtres
et serviteurs se livrent à un jeu de dupes ? **Que découvrira Laeta au bout du
chemin ?**
S'identifier pour envoyer des commentaires.