NOUVEAU : Pour le retrait de vos commandes déjà payées, ouverture d'un accès indépendant place du Maréchal Leclerc. Sonnez à la porte rouge.

Les Afar, la révolution éthiopienne et le régime du Derg (1974-1991)
Éditeur
Centre français des études éthiopiennes
Date de publication
Collection
Corne de l'Afrique contemporaine
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les Afar, la révolution éthiopienne et le régime du Derg (1974-1991)

Centre français des études éthiopiennes

Corne de l'Afrique contemporaine

Offres

  • AideEAN13 : 9782821872998
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    7.99
Cet ouvrage porte sur la période de révolution, du renversement de Hayle
Sïllasé à la mise en place d’une dictature militaire d’inspiration marxiste.
L’auteur examine les causes et les conséquences de ce changement de régime à
travers le cas des Afar, un peuple semi-nomade transfrontalier de basses
terres. Les possibilités d’investissement agricole sur le cours de l’Awash,
fleuve qui traverse le territoire Afar, les ressources minières ainsi que la
protection des frontières nationales représentaient des enjeux importants pour
intégrer à l’État éthiopien cet espace historiquement hors de sa domination.
En réponse aux excès de l’administration impériale éthiopienne du temps de
Hayle Sïllasé, notamment la confiscation des terres communales fertiles, la
révolution éthiopienne proposait une réallocation des ressources au peuple par
l’État et une plus grande autonomie de chaque territoire, impliquant des
structures administratives nouvelles. Les hommes politiques représentant les
Afar, soit par leurs statuts de chefs traditionnels soit par leurs qualités
personnelles révélées par les bouleversements de l’époque, ont tenté de se
saisir les opportunités offertes par la situation révolutionnaire. Ils ont dû
faire face à plusieurs options qui les ont unis ou divisés. Ce sont ces choix
politiques, les raisons qui les ont motivés, les incohérences qui n’ont pas
été évitées, les dissidences qu’ils ont entrainées, les objectifs qui n’ont
pas été atteints, et les conséquences économiques, écologiques et sociales,
qui sont l’objet de cet ouvrage. L’auteur y décortique également les rapports
complexes des Afar avec la Junte militaire au pouvoir et les mouvements de
guérilla qui s’opposaient à celle-ci, surtout les mouvements érythréens et le
Front de libération des peuples du Tigray (FLPT).
S'identifier pour envoyer des commentaires.