NOUVEAU : Pour le retrait de vos commandes déjà payées, ouverture d'un accès indépendant place du Maréchal Leclerc. Sonnez à la porte rouge.

Roch Carrier, Aimer la vie, conjurer la mort
Éditeur
Les Presses de l'Université d'Ottawa
Date de publication
Collection
Collection Oeuvres et auteurs
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Roch Carrier

Aimer la vie, conjurer la mort

Les Presses de l'Université d'Ottawa

Collection Oeuvres et auteurs

Offres

  • AideEAN13 : 9782760316874
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    6.99
Roch Carrier a pratiqué plusieurs genres : poésie, conte, roman, théâtre, récit de voyage, littérature pour la jeunesse et biographie. Son oeuvre abondante, exubérante, protéiforme joue de tous les registres, du fantastique au burlesque, du poétique au carnavalesque. Elle a rejoint un immense public, depuis le tout premier roman, La guerre, yes sir !, dont le succès a été phénoménal. Le recours fréquent au rire et à l'ironie, à l'humour et à la dérision cache souvent une réflexion approfondie sur le sens de la vie et l'échéance ultime et fatale de la mort. En effet, cette oeuvre conjugue pulsions de vie et de mort. Quand le personnage de Roch Carrier mord dans la vie, la célèbre sans contraintes et souvent avec débordement, c'est la mort qu'il conjure. Le sens de la fête et les plongées dans le fantastique le plus absurde servent souvent à occulter une interrogation angoissée sur l'au-delà et la place de l'homme dans l'univers. L'étude de Gilles Dorion aborde chacune des facettes de cette oeuvre remarquable et en fait voir les richesses.
S'identifier pour envoyer des commentaires.