Le linguiste était presque parfait
EAN13
9782757862698
ISBN
978-2-7578-6269-8
Éditeur
Points
Date de publication
Collection
POINTS (4437)
Nombre de pages
312
Dimensions
17 x 10 x 1 cm
Poids
164 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le linguiste était presque parfait

De

Points

Points

Offres

À l'institut Wabash – qui fait aussi office de crèche bon marché – Jeremy Cook étudie les babillages des nourrissons. Quand son collègue Stiph est retrouvé raide mort, les autres linguistes n'ont qu'à bien se tenir, Jeremy s'improvise détective. Qui de Milke, le séducteur, Woeps, le discret, Aaskhugh, la commère, Orffmann, le mal-aimé, ou encore Wach, le chef despote, a bien pu faire le coup ? David Carkeet est né en Californie du Nord. Il a vécu trente ans à Saint-Louis avant de s'établir dans le Vermont. Le linguiste était presque parfait est devenu culte aux États-Unis depuis sa sortie en 1980. « Carkeet, tu le lis et, plus jamais, tu ne le quittes. Peut-on décrire ce roman, où le rire vous saute dessus à chaque coin de phrase sans crier gare ? » Elle « Un livre-totem » Le Monde Traduit de l'anglais (États-Unis) par Nicolas Richard
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

16 septembre 2017

Tout en humour !

Si vous aimez Raymond Queneau, si vous avez fréquenté la plateforme de l’autobus A et si rien ne vous enchante plus qu’un bouquet de fleurs bleues ; si Vialatte vous convainc de la grandeur consécutive d’Allah et si le " ...

Lire la suite

Alors qu'il croit avoir été calomnié auprès de Paula, nouvelle et charmante assistante du centre d'étude du langage des nourrissons où il travaille, le linguiste Jeremy Cook tente d'élucider le meurtre de son collègue Arthur Stiph, retrouvé dans son propre ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur David Carkeet