Le Régiment immortel - La guerre sacrée de Poutine
EAN13
9791094841990
Éditeur
Premier Parallèle
Date de publication
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le Régiment immortel - La guerre sacrée de Poutine

Premier Parallèle

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9791094841990
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    12.99

Autre version disponible

Le sovietisme sans le communisme: telle est la Russie revee par Poutine.
En perdant l'URSS, les Russes sont devenus une puissance regionale pauvre et
mal aimee de ses voisins. Le genie de Poutine a ete de redonner aux Russes la
fierte de leur passe sovietique en occultant progressivement ses cotes
sombres.

Depuis quelques annees, la Russie orchestre des celebrations de plus en plus
grandioses de la " Grande Victoire " de la Seconde Guerre mondiale. Une fois
par an, d'interminables corteges defilent au son de chants patriotiques, un
peu partout dans le pays mais aussi a travers le monde. On y brandit des
photos de veterans et on y croise le portrait de Staline.
Ces corteges s'appellent le Regiment Immortel.
Pourquoi ces celebrations monumentales, alors que la guerre est terminee
depuis plus de soixante-dix ans ? Apres la chute de l'URSS, la Russie etait
devenue une puissance regionale pauvre et mal aimee de ses voisins. Le genie
de Poutine a ete d'utiliser la victoire contre le nazisme pour rendre aux
Russes la fierte de leur passe sovietique, en occultant ses cotes sombres. Le
peuple russe, qui a gagne la guerre contre le Mal, devient naturellement
l'incarnation du Bien.
La conscience nationale ainsi sacralisee, il n'est pas difficile de convaincre
le peuple que tous les agissements du regime, quels qu'ils soient (agressions
contre l'Ukraine et la Georgie, abolition de la liberte d'expression et de
reunion, assassinats politiques), sont legitimes : le Regiment Immortel ne
doit-il pas rester pret a defendre la Patrie et a ecraser ses ennemis ?
Fruit d'une vie entiere d'observations et de recherches, ce livre nous alerte
sur la folie ultra-nationaliste d'un pays qui embrigade ses enfants et
militarise la societe. L'auteure opere pour ce faire un retour limpide sur la
longue histoire messianique de la Russie, racontee avec la rigueur de
l'historienne et l'acuite du temoin.
\----------------------------------

LA PRESSE EN PARLE

" Un livre indispensable pour comprendre les ressorts d'une politique
identitaire et belliqueuse. " Michel Eltchaninoff, Philosophie Magazine

" A lire absolument si vous vous interessez a la Russie. " Telematin, France 2

" [Galia Ackerman] demontre comment les "technologues politiques" du Kremlin
ont accapare le Regiment immortel, "apotheose paienne du culte de la nation",
pour l'accorder a la nouvelle ideologie de l'État russe basee sur un
patriotisme effrene et une militarisation sans precedent. " Isabelle Mandraud,
Le Monde​

" Le Regiment immortel eclaire, a la lumiere de sa longue histoire, la "folie
ultra nationaliste" d'un pays ou regne encore le sovietisme - l'appareil
autoritaire -, mais deleste de son essence communiste " Jean-Marie Durand,
Telerama

" Il fallait tout le serieux de l'historienne et tous les souvenirs d'une
Russe exilee en France depuis la perestroika pour ecrire ce livre quasi
testamentaire sur la derive militariste de la Russie de Vladimir Poutine. "
François Clemenceau, Le Journal du dimanche

" C'est l'evolution de la Russie poutinienne que decrit Galia Ackerman dans un
tableau impressionnant et remarquablement documente. " Etudes

" Une enquete intellectuelle passionnante. (...) Courez acheter ce livre
lumineux, complet et precis. " Michel Eltchaninoff, Les nouveaux dissidents

" Dans son livre Le Regiment Immortel, l'historienne Galia Ackerman, qui vit a
Paris, analyse le piege mental cree par Poutine. En reecrivant l'histoire du
vingtieme siecle, ce dernier a produit la vision delirante d'une Russie
combattant de nouveau le "fascisme" en Ukraine -- comme si le fait de revivre,
en permanence, la "Grande Guerre patriotique" de 1941-1945 etait le seul moyen
de rallier son peuple. " Nathalie Nougareyde, The Guardian

" Un captivant essai. " L'Express

" Dans Le Regiment immortel, Galia Ackerman revient sur les relations de la
Russie a son Histoire, a partir des commemorations du 9 mai, [et] analyse
surtout la recuperation politique qui en est faite par Vladimir Poutine, plus
de 70 ans apres. " Olivia Gesbert, France Culture

" Un essai profond et instructif. " Laure Mandeville, Le Figaro

" L'histoire du Regiment Immortel peut etre consideree comme l'allegorie de ce
qui est arrive a la Russie depuis que Poutine y a impose un tournant politique
decisif. " Brice Couturier, France Culture

" Le livre de Galia Ackerman permet bien de mettre a nu le travail de
construction d'une nouvelle ideologie d'État qui est actuellement conduit en
Russie, au prix parfois d'une reecriture de l'histoire. " Alain Guillemoles,
La Croix

" Specialiste de l'Ukraine, de la Russie post-sovietique et de son ideologie
officielle, [Galia Ackerman] analyse dans ce livre passionnant l'utilisation
tres politique par Poutine de la victoire sur le nazisme. "​ Politis

" Un livre formidable et passablement inquietant. [...] Il faut absolument
[le] lire. "​ RFI

" Galia Ackerman propose un essai aussi coherent dans la these qu'il defend
que large dans les aspects qu'il envisage. " La vie des idees

" Magistral. "​ The Conversation
S'identifier pour envoyer des commentaires.