Médiations culturelles innovantes, observations croisées dans deux musées toulousains
EAN13
9782493446077
Éditeur
MuséOcim
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Médiations culturelles innovantes

observations croisées dans deux musées toulousains

MuséOcim

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9782493446077
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    9.99

Autre version disponible

La recherche scientifique sur les musées, la muséologie, combine une réflexion
théorique à une enquête empirique faite d’observations sur le terrain. Les
développements récents dans une « nouvelle muséologie » ont encouragé la
création de nouvelles structures, mais aussi influencé et transformé les
musées anciens. Ces musées d’objets se renouvellent alors dans la
préoccupation désormais centrale des publics, le développement de dispositifs
de médiation et les différentes injonctions communicationnelles et numériques
actuelles.
C’est cette observation de terrain, cette « muséographie », cette écriture de
la réalité empirique, mesurée patiemment sur le temps long qui est ici
interrogée et mise en valeur à partir de deux musées toulousains, le musée des
Augustins, musée des Beaux-Arts de Toulouse et le musée Saint-Raymond, musée
d’archéologie de Toulouse. Cette enquête muséographique met l’accent sur
toutes les opérations d’écriture des médiations expérimentées jour après jour,
mois après mois, dans le laboratoire des services des publics et des
expositions temporaires.

La présentation de la politique de médiation et des nombreuses
expérimentations de chacun des deux musées par leurs responsables ou par les
chercheurs en Sciences de l’information et de la communication permet de
dessiner un panorama des médiations de ces deux musées d’histoire, d’art et
d’archéologie. Les textes rassemblés dans cet ouvrage collectif montrent
l’importance du dialogue recherche-musée qui nourrit simultanément les deux
pratiques des professionnels du patrimoine muséal et des chercheurs en
muséologie.
Les analyses, fondées sur une série d’entretiens et d’observations des
dispositifs de médiation, prennent en compte la diversité des publics, des
pratiques et des sens convoqués. Il est alors possible de distinguer trois
types de médiations muséales et de les questionner dans leurs approches
documentaires et numériques, artistiques et communicationnelles mais aussi
expérimentales. L’ensemble de ces investigations et de ces témoignages ont
souligné l’importance des partenariats, des négociations, des compagnonnages,
des allers-retours, etc., dans la conception des dispositifs pour entrer dans
la complexité définitionnelle de la notion de médiation.
S'identifier pour envoyer des commentaires.