ruby moonlight
EAN13
9782367344881
Éditeur
Au vent des îles
Date de publication
Collection
LITTERATURE
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

ruby moonlight

Au vent des îles

Litterature

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9782367344881
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    6.99

  • Aide EAN13 : 9782367344898
    • Fichier PDF, avec Marquage en filigrane
    6.99

Autre version disponible

Ruby, une jeune Aborigène ayant survécu au massacre de son clan, erre dans le
bush à la fin du 19è siècle en Australie du sud. Elle se fie à son instinct,
instruit par ses connaissances ancestrales, et à la nature. Quand son chemin
croise celui de Jack, un trappeur irlandais, les deux êtres solitaires
s'apprivoisent et s'éprennent, mais doivent se cacher pour vivre leur amour
dans l’environnement raciste et violent de l’époque. Les poèmes entretiennent
un suspense croissant entre la peur de la découverte et le besoin de contact
humain, mais les obstacles à l’amour ne sont pas toujours là où on les attend.
Roman phénomène en vers libres couronné de nombreux prix, ruby moonlight
oscille entre la tendresse et la violence en suivant le rythme des saisons et
la puissance de la nature. Les images, fortes et évocatrices, sont
inoubliables. Par le biais de poèmes interconnectés, ruby moonlight tisse avec
grande élégance une histoire qui capture l’essence de la nature sauvage, le
colonialisme australien à la fin du dix-neuvième siècle et le tourment de la
peur et du désir amoureux. En 2017, alors qu’elle était au chômage et vivait
dans une caravane à Adelaïde, l’auteure a remporté pour sa poésie le généreux
prix Windham Campbell (165 000 dollars américains) géré par l’université de
Yale aux États-Unis. « Par le biais de chants et récits, Ali Cobby Eckermann
affronte l’histoire violente des générations volées d’Australie et donne une
langue à des lignées non-dites de traumatisme et de deuil. » (Prix Windham
Campbell) ruby moonlight a remporté de prestigieux prix littéraires en
Australie et Ali Cobby Eckermann a fondé la première résidence d’écriture
réservée à des auteurs Aborigènes. 2017 WINDHAM-CAMPBELL PRIZE 2013 NSW
PREMIER'S LITERARY AWARDS, BOOK OF THE YEAR 2013 NSW PREMIER'S LITERARY
AWARDS, KENNETH SLESSOR POETRY PRIZE 2012 BLACK&WRITE;! INDIGENOUS WRITING
FELLOWSHIP 2012 DEADLY AWARDS, OUTSTANDING ACHIEVEMENT IN LITERATURE Ali Cobby
Ackermann est une célèbre poète aborigène issue des peuples Yankunytjatjara et
Kokatha. Née en terre Kaurna en 1963, elle appartient à la « génération volée
», c'est-à-dire celle des enfants d’Australiens aborigènes qui ont été enlevés
à leurs familles par des agences gouvernementales ou des missions religieuses.
Elle fut adoptée alors qu’elle était bébé par la famille Eckermann. À l’âge
adulte, elle reprit contact avec sa mère Audrey et quatre ans plus tard avec
son fils Jonnie. Après avoir passé plus de trente ans dans le Territoire du
Nord, elle réside à présent dans le village de Koolunga, en Australie du Sud,
où elle a rénové la vieille épicerie locale pour la transformer en une
retraite d’écriture aborigène. Depuis la sortie de son premier recueil de
poésie little bit long time, en 2009, elle ne cesse d’écrire et de présenter
son œuvre à une large audience. Ali Cobbie Eckermann a été traduite et publiée
en russe, croate, indonésien et grec.
S'identifier pour envoyer des commentaires.