Poésie pure et société au XXe siècle
EAN13
9782271142993
Éditeur
"CNRS Éditions"
Date de publication
Collection
Sociologie/Anthropologie
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Poésie pure et société au XXe siècle

"CNRS Éditions"

Sociologie/Anthropologie

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9782271142993
    • Fichier PDF, avec Marquage en filigrane
    17.99
Du romantisme au symbolisme, la " poesie pure ", formule de combat contre
toute soumission du langage poetique a des fins instrumentales, tend a
s'imposer en valeur directrice au sein du microcosme des poetes : " La poesie
n'a pas la Verite pour objet, elle n'a qu'Elle-meme ", affirme Baudelaire en
1857.
Pascal Durand s'attache a montrer que cette poesie de plus en plus repliee a
l'interieur de ses propres signes revet des dimensions sociales specifiques.
Suivant une demarche nourrie de sociologie de la litterature et de rhetorique
des textes, il y procede a deux echelles. Tantot par l'examen de
configurations repondant aux dynamiques de differenciation et de coalition du
champ litteraire moderne : l'offensive des romantiques contre le formalisme,
la doctrine de combat de Leconte de Lisle, le rapport officiel de Gautier sur
les " Progres de la poesie " en 1867, ou le Tombeau a la memoire du meme
Gautier orchestre par les parnassiens. Tantot par des lectures rapprochees,
mettant en relief les operations qui assurent, au coeur des textes, diverses
mediations du social : transposition des structures du systeme poetique chez
Mallarme, mecanisme parodique des " beau comme " chez Lautreamont ou poetique
du decor chez Laforgue.
De la " forme idee " portee par Hugo a " l'initiative aux mots " chez
Mallarme, en passant par la prose furieuse des Chants de Maldoror, reflexivite
faite oeuvre, une troisieme perspective se dessine : celle de theories
proprement poetiques de la signification dont certains principes continuent de
regir notre conception de la poesie.
S'identifier pour envoyer des commentaires.