Le mythe de la caverne - Platon face à Heidegger
EAN13
9782204132947
Éditeur
Les éditions du Cerf
Date de publication
Collection
Cerf-Patrimoine
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le mythe de la caverne - Platon face à Heidegger

Les éditions du Cerf

Cerf-Patrimoine

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9782204132947
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    16.99

Autre version disponible

Le mythe de la caverne, récit obscur et populaire, nous a-t-il tout révélé ?
Ou retient-il, encore, le secret de l'existence permettant de réaliser son
unique but, celui de contempler le divin ? Socrate narre à Glaucon une
histoire succincte, énigmatique et millénaire, qui ouvre le septième livre de
La République de Platon et qui interpelle le fond de nos âmes faisant vaciller
ses conceptions les plus profondes, allant même jusqu'à in-fléchir le destin
de la philosophie selon Martin Heidegger, la faisant chavirer vers un bord
métaphysique ! Cette assignation pèse, comme une accusation, sur le mythe de
la caverne, le condamnant
à inaugurer l'histoire de l'oubli de l'être. Toutefois, cette position est-
elle défendable ? L'épopée intérieure que conte ce récit ne saurait ni
s'épuiser ni se réduire à cette condamnation mal justifiée. Cette histoire,
universelle et tragique, de la condition humaine, recèlerait-elle une
dimension oubliée, parce que cachée ? Le nuage impénétrable flottant sur cette
allégorie inquiète et rassure... mais que pourrait-elle donc bien nous
apprendre de si fondamental que nous ne sachions déjà ? ou plutôt, que nous ne
sachions pas ? Cet ouvrage re-lit le mythe de la caverne à partir de sa source
légitime, Platon et son commentaire. Plongeant jusqu'à la racine de son sens
original, nous irons à la découverte de la clé d'interprétation du mythe.
Délivré de son opacité originelle, il dévoilera, peut-être, la signification
mystérieuse, et non métaphysique, de l'image du prisonnier dont le périple,
dans et hors de la caverne, le mènera à se libérer de ses chaines pour être
en-fin glorifié par le soleil !
S'identifier pour envoyer des commentaires.