NOUVEAU : Pour le retrait de vos commandes déjà payées, ouverture d'un accès indépendant place du Maréchal Leclerc. Sonnez à la porte rouge.

Conseils de lecture

Rupture, tarot et confiture
14,95
par (Libraire)
18 mai 2020

Bonne humeur et mauvaise foi

Un bon moment passé avec ce premier roman qui fait facilement rire et sourire grâce à sa protagoniste bien maladroite !

Car Camille n'a pas la vengeance facile. Et pourtant, elle qui ne rêve que d'une chose : en faire baver à son ex compagnon manipulateur. Pour cela, elle s'engage dans les moyens les plus improbables pour y parvenir, sous couvert de reprendre sa vie en main, au grand désespoir de son entourage qui la connait bien.

Des péripéties que l'on a plaisir à suivre. Des doutes que l'on partage tous un jour dans notre vie. Une héroïne dans l'air du temps. En somme un bon cocktail d’humour et de légèreté.


La disparition des enfants Greystone, Tome 01, La disparition des enfants Greystone

La disparition des enfants Greystone

Editions Milan

15,90
par (Libraire)
18 mai 2020

Une aventure déroutante

Une intrigante aventure sur plusieurs tomes qui promet d'être trépidante ! Le récit est très addictif et le scénario plutôt inattendu.

En effet, lorsque la fratrie Greystone -tous attachants à leur façon- découvrent que trois enfants kidnappés font la une des médias, ils s'étonnent d'avoir avec eux beaucoup de points communs, jusqu'à leur nom et prénoms. Alors qu'ils souhaitent faire part de leur stupéfaction à leur mère celle-ci disparaît à son tour, les entraînant dans une folle enquête.

Un roman entre suspens et humour, des personnages malins et touchants, des énigmes mystérieuses, autant de choses qui donnent envie de lire la suite !


THORNHILL

Le Rouergue

19,90
par (Libraire)
18 mai 2020

Boum boum

Un livre très intelligemment construit qui alterne deux époques, 1982 et 2017, et deux portraits de jeunes filles réunies par leurs solitudes et un inquiétant orphelinat.
D'un côté, le journal intime de Mary, pensionnaire de Thornhill, mutique, blessée et harcelée par une petite terreur. De l'autre, Ella, qui s'installe avec son père, 35 ans plus tard, à proximité de l'établissement désaffecté. L'histoire d'Ella vous sera racontée uniquement en images, sans paroles, avec comme seuls indices une date sur un calendrier, un mot laissé par le père absent, des coupures de presse...
Le procédé est ingénieux et parfaitement maîtrisé. Il plonge le lecteur au cœur d'une ambiance à la fois sombre et douce, dans l'intimité de ces personnages qui cherchent leur place dans le monde et composent comme ils peuvent avec leur douleur.
Le travail d'édition est splendide, avec une couverture cartonnée, une tranche noire et une impression des gris particulièrement soignée qui sert le talent de cette autrice et dessinatrice très prometteuse.
Un livre à conseiller pour adultes et jeunes bons lecteurs à partir de 10 ans.


FINIR L'AUTRE

Chemin de fer

14,00
par (Libraire)
16 mai 2020

Entre ses mains

Comme tous les livres des éditions du Chemin de fer, c'est d'abord son apparence qui vous fera remarquer "Finir l'autre" de Justine Arnal. Soigné, accompagné du troublant travail pictural d'Anya Belyat-Giunta, ce livre est déjà un objet artistique en soi.

Et puis vous allez l'ouvrir et tomber sur un texte, une voix, une manière de conter étonnante, aussi espiègle qu'inquiétante.
Cette voix, on vous en avait parlé lors de la parution du premier roman de Justine Arnal, "Les corps ravis".

Dans "Finir l'autre", les thèmes sont remaniés, le rythme affirmé, et le récit se déploie entre surréalisme et poésie, entre fable originelle et métaphore arborescente.
Tout ça vous paraît peut-être flou, et pour cause. Comment décrire cette langue si singulière, cette littérature en liberté?
C'est qu'il n'est pas évident de parler d'une langue qui ne ressemble à aucune autre. Alors jetez-vous à l'eau, pénétrez cet univers, et là, vous comprendrez.


En quête d'Azalée

Philippe Picquier

14,00
par (Libraire)
16 mai 2020

Asie moderne

Cet incroyable texte anonyme du XIe siècle raconte la vie d'une femme peintre chinoise, libre et scandaleuse, au travers des témoignages de ceux qui l'ont connue. Ce qui est stupéfiant, c'est l'actualité des réflexions sur l'art, sur la condition des femmes, sur la société.
Un livre vraiment étonnant, d'une stupéfiante modernité. A plusieurs reprises, on oublie que cette femme a vécu il y a mille ans. Elle semble avoir la force de caractère et de conviction d'une militante qui aurait connu toutes les luttes pour la liberation de la femme.
Quand on referme ce livre, on se dit "mais bon sang, qu'est-ce qu'on faisait, nous, en Europe, au XIe siècle ?".