Infini / l'histoire d'un moment

Infini / l'histoire d'un moment

Gabriel Josipovici

Quidam Édition

  • par (Libraire)
    1 mai 2016

    Précis d'exigence

    Voici un curieux témoignage. Celui de Massimo. Dont vous ne saurez jamais qui il est véritablement. Face à un mystérieux enquêteur (policier ou biographe, est-ce vraiment différent ?), Massimo évoque ses années au service du grand compositeur Tancredo Pavone. Humblement, sans parti pris, il répond aux questions, et ce faisant, fait parler l'artiste, lui donne une voix, cette même voix qui se faisait si rare pour les médias et ses contemporains en général. Car Pavone est compositeur, exigeant, produisant une musique à la fois cérébrale et organique, rigoureuse et ample, et qui provoque évidemment l'incompréhension des foules.

    Au fil des pages, Massimo raconte sa vie avec le musicien (ne l'appelez pas maestro, car il est l'esclave de la musique, dit-il, pas son maître), et le livre, c'est donc cette confession, ou ce témoignage, ou ces aveux, qui sait ? Et nous lecteurs, indiscrets, nous écoutons, subjugués par le récit précis d'une vie exemplaire, la description d'une personnalité hors du commun.
    Qu'est-ce que l'art ? Qu'est-ce que la musique ? Qu'est-ce que la vie ?
    Avec fougue, agacement, panache, dignité, humour, Pavone répond à ses questionnements et nous donne à tous une leçon d'excellence, des pistes précieuses sur le chemin de l'éthique et de l'intégrité.
    Librement inspiré de la vie du compositeur italien Giacinto Scelsi (1905-1988), ce roman irrésistible et profond balaie un siècle de bouleversements artistiques en Europe, à hauteur d'homme, sans grands discours, sans prétention mais sans désespoir non plus, une réflexion largement imprégnée de cette philosophie extrême-orientale que Pavone admire et dont la collision avec la culture européenne a produit les plus belles pièces musicales du XXe siècle. Un petit livre, un simple dialogue, mais une prose qui vous accompagnera longtemps et bien loin.