Neverhome

Laird Hunt

Actes Sud

  • 17 décembre 2015

    Guerre de sécession

    Un roman qui nous plonge dans la Guerre de Sécession, mais qui nous fait surtout réfléchir sur la place de la femme dans toute guerre et l’impossible retour à la maison. Un roman qui résonne fortement en cette période trouble.

    Sur la guerre vue du petit bout de la lorgnette, j’avais préféré "Le voyage de Robbey Child" . Ce roman-ci nous parle plus de « l’arrière » que du front et des batailles.

    Une lecture exigeante et au contenu plus profond qu’il n’y parait.

    Un petit bémol : les nombreux changement de garde-robe du personnage principal, entre robes et tenues de soldats.

    L’image que je retiendrai :

    Celle du service en porcelaine fine de l’infirmière sudiste qui soigne l’héroïne. Service dont elle prend grand soin et qui permet de reprendre pied loin du fracas de la guerre.

    http://alexmotamots.wordpress.com/2015/12/08/neverhome-laird-hunt


  • par (Libraire)
    17 novembre 2015

    Dans une contrée reculée de l'Indiana, Contance prend à la place de son fiancé l'habit de soldat pour participer aux combats de la Guerre de Sécession. Elle est volontaire et intrépide, piquée d'une curiosité irrépressible pour cet événement si étrange, impensable qu'est la guerre.
    Elle devient alors un soldat exemplaire, malin qui se tire des situations les plus périlleuses... en quête d'un retour finalement espéré.
    La réalité qu'elle cherchait tant à appréhender, elle la rencontre par bribes et par fracas. Les paysages se nimbent d'un voile de mystère : le réel si cru des combats se métamorphose, la féerie dans laquelle elle s'échappe, la sauve, la ramène à son amour, où elle pense retrouver la paix.
    Laird Hunt nous offre un récit tiré d'expériences vécues aux frange du réel. Un roman énigmatique, et original.


  • par (Libraire)
    4 novembre 2015

    C'est un épisode peu connu de la guerre de sécession que nous raconte Laird Hunt dans Neverhome. Il nous présente un personnage hors du commun : une femme, Constance, qui se travesti en homme pour participer à la guerre. Si l'histoire est totalement fictive, la participation de femmes aux combats, tant dans l'armée de l'Union que dans celle des rebelles, est néanmoins un fait avéré... Par conviction, par désir d'aventure, par nécessité ; les motivations de ces femmes étaient nombreuses. Constance, quant à elle, devenue Ash Thompson, est bien décidée à participer aux combats pour la fin de l'esclavage ; bien plus forte et endurante que son mari, c'est elle qui ira se battre.
    Mais Neverhome n'est pas seulement un récit historique sur la guerre, c'est un roman d'une profondeur impressionnante qui nous embarque aux côté de cette femme extraordinaire, qui traverse de nombreuses épreuves, qui connaît d'atroces souffrances, et qui n'a de cesse de chercher sa place... Et quand enfin elle la trouve, quand enfin, elle peut sereinement envisager de rentrer chez elle, auprès de son mari, c'est là qu'elle connaîtra le plus terrible des drames...
    Un roman effrayant, troublant, superbement écrit, qui bouleverse et marque durablement !


  • 1 novembre 2015

    Une femme au coeur de la guerre de Sécession

    Le romancier américain Laird Hunt, déjà remarqué l’an dernier pour _Les bonnes gens_, roman dans lequel il abordait le thème de l’esclavage, signe cette année un des textes les plus émouvants de l’automne, _Neverhome_. Dès les premières lignes, la voix d’une femme d’un autre siècle nous attrape, et une fois le livre refermé elle nous hantera longtemps. C’est la voix de Constance, qui du fond de sa ferme de l’Indiana nous raconte sa drôle d’histoire. Lorsqu’elle était toute jeune, durant la guerre de Sécession, elle s’est habillée en garçon pour aller combattre.

    Ce personnage exceptionnel se souvient de tout cela avec des mots très simples, et une douleur infinie. Alors qu’elle combattait, chaque jour elle pensait à son mari qu’elle avait laissé seul, là-bas dans leur ferme de l’Indiana. C’est pour le protéger qu’elle est partie à sa place, parce qu’elle savait mieux tirer que lui. Autour d’elle, le champ de bataille tourne à l’horreur, et elle vit dans la peur d’être découverte.

    Ce texte magnifique, d’une rare intensité, surprend par son actualité. Au contraire d’une reconstitution en costumes, Laird Hunt aborde des problématiques toujours présentes aujourd'hui, aux Etats-Unis comme ailleurs: la violence, le racisme, mais aussi la place des femmes dans la société.

    [Lire notre interview de Laird Hunt](http://www.onlalu.com/site/rencontre-avec-laird-hunt/)

    Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u


  • par (Libraire)
    8 octobre 2015

    https://soundcloud.com/sylvainernault1516/neverhome-laird-hunt


  • par (Libraire)
    21 septembre 2015

    Dans leur ferme de l’Indiana Constance et Bartholomew vivent tranquillement quand éclate la guerre de sécession. Travestie en homme, Constance part à la guerre à la place de son mari, trop chétif pour elle pour partir. Son récit en forme d’épopée raconte ses deux années de guerre. Traversant le pays, racontant les batailles, la violence crue de la guerre et de ses à-côté jusqu’à son retour, cruel, auprès de son mari.


  • par (Libraire)
    11 septembre 2015

    Quand Constance est d'acier et son mari de paille.....

    La guerre de Sécession et ses champs de bataille, vécue par une femme se faisant passer pour homme.
    Ses espoirs, ses doutes, ses peines, ses rencontres, ses ruses, ses expériences improbables...
    Un roman fort et troublant avec une forte dose de cocasserie!

    Laetitia.