L'analphabète

Agota Kristof

Zoé

  • 11 mai 2016

    autobiographie

    Il y a trèèèès longtemps, j’avais lu "Le Grand Cahier", puis "La preuve", et enfin "Le troisième mensonge". Quelle claque ! De leur auteure, je ne savais rien, et je n’avais pas cherché à savoir, ses textes me suffisaient.

    Après l’avis de Cathulu sur ce court texte autobiographique, je décidais de le lire.

    Avec des mots simples et précis, l’auteure nous parle, certes de son enfance, mais surtout de sa farouche volonté d’écrire.

    Son périple pour fuir la Hongrie m’a émue et raisonne avec l’actualité. On accueillait plus volontiers les personnes fuyant l’Europe de l’Est que les actuels migrants.

    L’image que je retiendrai :

    Celle d’Agota et son frère aîné, puni pour avoir fait croire au petit dernier qu’il était un enfant adopté.

    http://alexmotamots.fr/?p=1825