Les derniers jours des fauves

Jérôme Leroy

Manufacture de livres

  • 5 mai 2022

    politique

    Un roman foisonnant qui nous emmène dans les coulisses sales du pouvoir juste avant les élections présidentielles.

    Nous sommes en France, pendant le premier confinement qui dure depuis plus de 15 mois sous une canicule étouffante.

    La présidente a décidé de ne pas se représenter à la prochaine élection. Commence alors les jeux de pouvoir mortifères.

    Je commence par le seul bémol : les personnages mettent du temps à se mettre en place, le temps du récit s’étire, puis subit une accélération soudaine : des semaines sont balayées en une phrase.

    Mais j’ai aimé cette atmosphère poisseuse de canicule qui m’a rappelé des souvenirs.

    J’ai aimé l’humour parfois avec le groupe militant des Bonobos Effondrés dont fait partie la fille du ministre de l’écologie.

    J’ai souri quand son amoureux se retrouve enfermé dans un pigeonnier et se fait littéralement chier dessus par les volatiles.

    J’ai aimé les noms des personnages : Lucien comme de Rubempré ; Jeanne comme la petite Jehanne de France ; Clio et son prénom de Muse ; Beauséant dans son fauteuil de ministre.

    J’ai aimé le nom de la villa de plage du père de Clio et son double sens : Le Devoir de vacances.

    J’ai découvert les morts suspectes de Joseph Fontanet et Georges Boulin, deux hommes politiques français anciens ministres.

    J’ai également appris l’existence aux Etats-Unis du Weather Underground à l’image des Black Panthers.

    J’ai aimé le faucon crécelle qui apparait parfois aux personnages : certains connaissent son nom, d’autres s’en fichent.

    Il est beaucoup question de lettres grecques avec les variants mortels qui sévissent, dont le gamma.

    Un roman dans lequel il est beaucoup question de Guy Debord.

    Un roman plein de références littéraires.

    Si la moitié des actes de terrorisme commis pour prendre le pouvoir sont vrais, nous avons du soucis à nous faire….

    L’image que je retiendrai :

    Celle du bleu des piscines qui tournent vite quand l’eau est coupée sur le territoire.


  • par (Libraire)
    20 février 2022

    "Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser". Malraux

    Jérôme Leroy est l'un de ces auteurs qui plonge sa plume dans le sang, dans la perfidie des êtres et dans la noirceur de la société et dont le style est franc du collier et rythmé. Il avait donc a priori tout pour me plaire. C'est chose faite.
    Mettant en scène quelques personnages qui relèvent de la plus haute fonction gouvernementale ainsi que leur entourage proche - une Présidente de la République, deux ministres, une fille de ministre, le petit copain de la fille du ministre, un ancien Para et quelques personnages secondaires mais néanmoins indispensables pour faire avancer les pions - Leroy nous dépeint une France ni tout à fait étrangère ni tout à fait semblable à celle de ces toutes dernières années. C'est là qu'opère la maestria de l'auteur car il arrive à parler de la société française d'aujourd'hui à travers son appareil politique tout en distordant (légèrement) la réalité.
    Dans ce contexte politique complexe et inédit, les luttes intestines, les ralliements et les mises à mort vont se succéder, se développer et se superposer entraînant des conséquences dramatiques.
    Construction au cordeau, analyse de la perversion du pouvoir et de ses jeux de dupes : un roman qui se dévore !


  • par (Libraire)
    19 février 2022

    Les derniers jours des fauves

    Voici un thriller politique, sombre à souhait mais totalement jubilatoire, mené dans un rythme endiablé. Tout le plaisir de lecture réside dans la notion de fiction même. En effet, il vaut mieux éviter de faire quelque parallèle que ce soit avec la vie politique française dans le contexte actuel de la présidentielle...
    Nathalie Séchard est présidente de la république française depuis 2017. Elle annonce qu'elle ne sera pas candidate aux prochaines élections. Évidemment, ça crée des envies au sein de son gouvernement, dans le contexte d'une pandémie, de manifestations antivax, d'un confinement sans concession, et d'émeutes qui se multiplient.
    On voit les façons de faire des deux principaux prochains candidats, pour s'attirer les voix. Manipulations, réseaux mafieux, tentatives de dissuasion et nouvelles façons d'envisager la politique se mêlent vers quel résultat ?
    Une langue pointue et goguenarde. Un art du récit, et des événements qui s'enchaînent, vous tiennent en haleine jusqu'à la fin.


  • par (Libraire)
    17 février 2022

    Thriller politique

    Ce roman noir s'inscrit dans l'actualité puisqu'il s'agit de la campagne des présidentielles 2022 !
    Excellent thriller politique avec de l'humour, de l'amour, des meurtres, des manigances... On ne s'ennuie pas une minute.

    Jubilatoire !

    Vanessa


  • par (Libraire)
    11 février 2022

    Coup de cœur de la chouette

    Le pouvoir aveugle tous ses prétendants. Et après des mois d'une pandémie mondiale, certains sont prêts à tout pour l'obtenir. La France de Jérôme Leroy est présidée par les magouilles, les intérêts privés gérés en coulisses et les comptes réglés au couteau et aux coups de feu. Les derniers jours des fauves ne font pas exception. Brillant!


  • par (Libraire)
    10 février 2022

    Dans une France un peu différente de l'actuelle mais qui y ressemble beaucoup quand même.
    Jérôme Leroy raconte la France covidienne en imaginant une Nathalie Séchard, à la tête d'un nouveau parti (Nouvelle Société), devenue Présidente, coiffant au poteau la candidate du Bloc patriotique. Mais après deux années de gestion de pandémie, elle a décidé de claquer la porte et de ne pas se représenter. Le bal des requins (ou plutôt des fauves) peut commencer pour la course à la présidence !
    Alors oui, ça parle politique, covid, France fatiguée, dérèglement climatique, mais c'est sans compter le style et la verve de l'auteur, qui raconte ce panier de crabes, ce bordel dystopique avec un certain désabusement léger voire goguenard. Donc c'est bien.


  • par (Libraire)
    9 février 2022

    Coup de cœur de Cyril

    La présidente sortante ne se représentera pas à sa propre succession. Une féroce course au pouvoir s'engage alors. Kidnappings, meurtres, assassinats, complots : tous les moyens sont bons pour atteindre la consécration politique.
    Une grande fiction politique sombre, sanglante et addictive.

    Librairie la Promesse de l'Aube


  • par (Libraire)
    4 février 2022

    Un roman noir implacable

    Jérôme Leroy signe là un roman noir implacable et suffocant. Il se frotte cette fois-ci à la politique et à ses turpitudes, dans une France à bout de souffle, étrillée par des années de crises multiples et dont la Présidente s’apprête à lâcher le pouvoir. Elle n’en veut plus. Celle qui incarnait le renouveau, n'incarne plus grand chose. S'ouvre alors une lutte féroce entre les partis pour remporter la mise. Le tout dans une chaleur caniculaire. Ceci n'est pas une dystopie...
    Comme le dit si bien Jérôme Leroy, c'est bien notre présent qu'il raconte. Il pousse à peine le trait en fait, et c'est ce en quoi son roman est unique dans le genre. Il sent l'époque et ses dérives. Il en joue aussi et s’en donne à cœur joie lorsqu’il décrit les politiques et leurs vilenies. C'est souvent drôle et bien senti.
    Rythmé, efficace et redoutable !


  • par (Libraire)
    1 février 2022

    Quand Nathalie Séchard, celle-là même qui a fait exploser tous les codes des partis politiques, renonce après un quinquennat à se représenter à la présidence de la république, la succession est ouverte et les fauves sont à l'affût du pouvoir.
    Entre terribles coups bas, arrangements avec l'éthique, voire élimination de ceux qui dérangent, " les derniers jours des fauve" décrit un monde politique où tout est permis et toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé ne sera pas fortuite.

    Quand vous aurez débuté ce roman noir politique écrit de main de maître par Jérôme Leroy, vous ne le lâcherez plus !


  • par (Libraire)
    13 janvier 2022

    un Thriller politique de haute volée !

    Une pandémie, une course pour une élection présidentielle, un dérèglement climatique …
    Cela doit vous dire quelque chose et pourtant on parle bien du nouveau roman de Jérôme Leroy !
    Ce "House of Cards" à la française nous plonge dans une société à l'agonie, où vont s'affronter les membres du gouvernement de la présidente Séchard, qui laisse sa place aux prochaines élections de 2022.
    Entre coups bas, barbouzeries et manigances, le lecteur est plongé dans un thriller politique dont on ne peut plus se sortir !
    Une chose est certaine, ici, on vote Jérôme Leroy !