Le dévoué

Viet Thanh Nguyen

Belfond

  • par (Libraire)
    24 novembre 2021

    Pas tous les jours facile...

    Parfois, il arrive qu’on se découvre certains talents dans la vie : celui de vendre de la drogue par exemple.

    C’est qu’il faut bien gagner son pain, et l’emploi quasi-fictif dégoté par le Boss n’est pas suffisant pour nourrir Vo Dahn.
    Qu’importe ! Dans le Paris des années 80, à coup d’errances et de tribulations, le jeune homme fait son petit bonhomme de chemin…

    Une écriture fluide, caractérisée par un humour savoureux et surtout portée par un anti-héros charismatique


  • 17 novembre 2021

    Collision imparable

    Après « le sympathisant », prix Pulitzer 2016, Viet Thanh Nguyen reprend ici son personnage agent double Vo Danh fuyant un centre de rééducation communiste dans les années 80.

    Le roman confesse sa traversée d’un Paris cosmopolite malfamé et du milieu intellectuel gauchiste, son implication dans le trafic de drogue en compagnie de son ami Bon, de « la tante », conseillère délétère et de son chœur de fantômes.

    Viet Thanh Nguyen excèle dans la description de cette fraternité de sang aux principes indéniables, de ces compatriotes, thèse et antithèse, jouant à cache-cache dans leurs convictions politiques, ces émigrés à la fois intégrés et blessés par la France, dualité doublée par celle qui oppose les Algériens et les Vietnamiens….

    Les sujets sérieux tels que l’identité, le colonialisme, l’ambivalence politique, la loyauté, Dieu, sont traités avec un humour noir corrosif, à travers des situations périlleuses, d’une écriture espiègle et fluide maintenant le suspens ….