Le chat, le général et la corneille

Nino Haratischwili

Belfond

  • 6 janvier 2022

    guerre, Russie

    J’ai mis du temps à entrer dans ce roman complexe qui se déroule en grande partie à Berlin mais fait référence à la guerre de Tchétchénie, ce qui inclut la Russie.

    Il y a le Chat, une jeune comédienne embauchée par Le Général pour jouer le rôle d’une tchétchène violée et tuée. Le messager est la Corneille, un journaliste qui enquête sur le fameux Général.

    Le récit est plein d’aller-retour entre les différentes époques, car la Corneille était tombé amoureux de la fille du Général qui s’est suicidée.

    Un roman très noir aux vies tragiques suite à cette guerre oubliée.

    J’ai toutefois apprécié les leitmotivs de l’auteur : des éléphants qui apparaissent au détour des pages ; des cafés berlinois servis à la thermos ; Prométhée sous les feux de la guerre.

    Pourtant, ce roman archi fouillé m’a parfois perdu par trop de détails et de questionnements inutiles. J’aurais aimé plus de sobriété et moins atermoiements.

    Une lecture en demi-teinte, je m’attendais à un roman plus fort.

    L’image que je retiendrai :

    Celle du Général qui offre à la mère de son compagnon de guerre décédé un restaurant français. Il y va déjeuner avec le Chat et la Corneille et mangent du coq au vin et d’autres plats typiquement français en plein désert.

    https://alexmotamots.fr/le-chat-le-general-et-la-corneille-nino-haratischwili/


  • par (Libraire)
    15 novembre 2021

    Une nuit de décembre

    Nino Haratischwili, romancière, dramaturge et metteuse en scène allemande, nous propose, avec son deuxième roman, une relecture de la première guerre en Tchétchénie. Le chat, le Général et la Corneille est un récit intime, violent et passionnant. Dense par sa construction, alternant deux décennies, l'autrice nous captive par la mise en place de chaque personnage au fil des chapitres et déroule ainsi l' histoire de son roman. Les protagonistes sont dépeints avec soin où rien n'est laissé au hasard même lors des scènes les plus insupportables. Un roman complexe, contemporain, audacieux qui bouleverse par l'épaisseur de ces trois personnages si particuliers et humains.
    A découvrir !
    ~~ Catherine ~~


  • par (Libraire)
    25 septembre 2021

    Vivre dans un monde en guerre

    Nino Haratischwili n'en est pas à son premier coup d'essai. Après le très réussi "La Huitième vie" qui vient de paraître en Folio, cette auteure géorgienne signe avec son dernier livre une nouvelle fresque littéraire haletante. Construite autour de trois personnages, nous voilà plongés dans la Tchétchénie en guerre, entre 1996 et 2016. Une comédienne géorgienne, un oligarque russe et un journaliste allemand nous livrent tour à tour leur histoire, et comment la grande Histoire s'immisce dans leur vie et va changer le cours de leur existence. De la Russie, à la Tchétchénie en passant par l'Allemagne, c'est une plongée dans l'Histoire contemporaine de l'Europe de l'Est. Un éclairage indispensable de cette Europe orientale qui vit, depuis plus de vingt ans les conséquences de l'effondrement du bloc soviétique. Tragédies personnelles, beaux portraits de femmes et de militaires en guerre nous tiennent en haleine tout le long de cette épopée moderne. Servie d'une plume magnifique, avec beaucoup de souffle, et de la tension jusqu'à la dernière ligne.


  • par (Libraire)
    3 septembre 2021

    le poids du passé

    Une comédienne en exil suite à un terrible drame, un général et un mystérieux journaliste…

    Quels événements sanglants lient ces trois personnes, les crimes du passé vont-ils enfin être payés ?
    Qui recevra justice face aux crimes de guerres et aux exactions commises par les soldats, et surtout… comment?

    Des thèmes forts et puissants sur la Russie des années 90 et la guerre en Tchétchénie.

    Un roman construit comme un témoignage poignant, entre revanche et passion !