La Fabrique des souvenirs, Roman

Clélia Renucci

Albin Michel

  • par (Libraire)
    23 septembre 2021

    L'amour à un siècle d'écart

    Voici un excellent roman qui fait la part belle aux obsessions et aux amours impossibles. Dans cette société d'un futur proche, la technologie permet d'enregistrer ses souvenirs. Une fois extraits les précieux sésames, on peut les vendre aux enchères ou encore les mettre à disposition des utilisateurs sur des plateformes de téléchargement comme on le ferait d'un film. C'est dans ce contexte que notre héros s'enfonce toujours plus loin dans la mémoire d'autres personnes à la recherche de sa bien-aimée, un coup de foudre inattendu, dont il découvre la vie au fur et à mesure qu'il achète des souvenirs où elle apparait. Oriane au théâtre, Oriane chez le luthier, Oriane vivant elle-même une histoire d'amour avec un autre, mais surtout, Oriane à des décennies de lui. La sublime violoncelliste vit en effet... dans les années 1930 ! Pendant ce temps, la vie suit son cours pour ses amis, son frère, et Sara, qui l'aide dans ses recherches et n'a d'yeux que pour lui. C'est très réussi, belle réflexion sur la vie par procuration et le devenir de nos relations dans un monde où la machine permettrait d'enregistrer avec précision la mémoire et d'en faire un fond de commerce ou un objet de collection. On le dévore avec plaisir !!!


  • par (Libraire)
    31 août 2021

    Un conseil d'Alexia : un roman à dévorer !

    Et si on pouvait enregistrer nos souvenirs aussi facilement qu’un film ? S’il était possible de revivre ceux des autres ? Gabriel, au cours du visionnage d’un souvenir vieux de plus de cinquante ans, aperçoit une silhouette féminine que va bientôt le hanter. De mémoires en mémoires, il fera tout pour retrouver la trace de cet amour impossible… quitte à se perdre en chemin. Une enquête originale à travers les années et les pays, à dévorer !


  • 25 août 2021

    La quête d'un amour impossible

    Si l'on vous disait que la mémoire devient une entreprise, un objet commercialisable et accessible, quel moment choisiriez-vous de vivre ?
    Pour le jeune Gabriel, c'est un souvenir d'une pièce de Phèdre interprétée par la grande Marie Bell. Pendant la représentation va se produire l'étrange, Gabriel tombe sous le charme d'une femme qui se trouve quelques rangs devant lui. Gabriel la cherche dans les souvenirs des autres et tentera de retracer son histoire.
    Ce roman est une invitation au voyage entre la mémoire collective et les mythologies individuelles, un point de collision entre la grande et la petite histoire. On y parle magnifiquement d'amour, d'adelphité, et d'interconnexion en questionnant la perception du réel et la mémoire transgénérationnelle. Un deuxième roman qui laisse une belle empreinte.


  • par (Libraire)
    21 août 2021

    Voyage dans le passé

    Dans un monde où les souvenirs s'achètent, Gabriel assiste virtuellement à une représentation de Phèdre en 1942. Dans la salle, une spectatrice dont il tombe éperdument amoureux. Il se lance alors dans une quête impossible sous le regard de ses amis médusés. De l'autre côté de l'Atlantique, une jeune fille essaie de percer dans le monde des comédies musicales. Quel est le lien entre ces deux histoires ? Ce roman très original m'a rappelé 22/11/63 de Stephen King. C'est brillant!


  • 19 août 2021

    le chantier des arts

    « Memory Project » représente dans le monde moderne des applications une option en plus qui consiste à vendre aux enchères des souvenirs.
    Amateur de théâtre ; Gabriel revit Phèdre et tombe amoureux fou de la nuque d’une jeune
    Violoncelliste jusqu’à l’obsession, frôlant la folie. Son frère, plus rationnel, et ses amis trentenaires plus raisonnablement « némophiles » vont le soutenir dans cet amour impossible….

    Clélia Renucci nous livre un roman rythmé décrivant une intrigue singulière couvrant les années 30 à aujourd’hui, nous imprégnant de toute une communauté d’artistes mais évoquant aussi le voyage, l’amitié, l’amour ….

    La solution va s’imbriquer des empreintes du passé jusqu’à la destinée……


  • par (Libraire)
    19 août 2021

    je la vis, je rougis, je pâlis à sa vue

    La quête « initiatique-anachronique » d’un jeune homme à la recherche de son âme sœur.

    Que faire lorsque la personne que vous aimez ne vit pas à la même époque que vous et que seuls de vieux souvenirs enregistrés peuvent vous la montrer ?

    Un roman qui n’est pas sans rappeler l’imaginaire foisonnant et le symbolisme riche des œuvres de Jean Cocteau.

    Une histoire vieille comme le monde traitée avec poésie et originalité ; l’imaginaire au service du cœur.