Brèves de solitude

Brèves de solitude

Sylvie Germain

Albin Michel

  • 28 janvier 2021

    Dans un square à Paris, des personnes aux occupations différentes passent un moment et s'ignorent.
    Voilà la première partie
    Ensuite, c'est le confinement et on retrouve la plupart de ces personnes enfermées chez elles.
    Quelle fine analyse des caractères, des comportements.
    Avec ces mesures psychologiquement éprouvantes, voire inhumaines, chacun vit la solitude imposée à sa manière.
    Avec son caractère, avec son vécu, avec ses sentiments...
    Malgré la pesanteur de la situation, Sylvie Germain ne nous décrit pas ces situations plus ou moins lourdes avec pessimisme.
    Pudeur, sensibilité, retenues... elle effleure.
    Et la poésie de son écriture fait que tous ces cas bouleversés dans leur quotidien, même s'ils reflètent notre société actuelle et morose, on accepte d'en lire l'histoire.