Crénom, Baudelaire !

Jean Teulé

Mialet Barrault

  • 10 janvier 2021

    Regarde-les, mon âme...

    Jean Teulé, on ne présente plus. C’est le copain d’à-côté, l’animateur de la bande, celui qui sait raconter des histoires. Un style chaleureux, qui se coule dans le moule de celui qu’il raconte, et ne se permet quelques écarts que s’il commente l’action… autant dire que ce livre est aisé à lire.
    Jean Teulé raconte la vie – et le caractère exécrable – d’un des plus grands poètes français. En franchement… on a envie de le "baffer", Baudelaire, par moments. Teulé semble partager ce sentiment : il est fasciné par le poète, mais il n’aime pas l’homme. C’est une nouveauté : Jean Teulé, jusque-là, paraissait ne conter que des gens aimables. Baudelaire casse tous les codes. Sa vie est un roman… Ce livre en est un, aussi !