NOUVEAU : Pour le retrait de vos commandes déjà payées, ouverture d'un accès indépendant place du Maréchal Leclerc. Sonnez à la porte rouge.

Lisière

Lisière

Kapka Kassabova

Marchialy

  • par (Libraire)
    1 août 2020

    Passionnant

    Lorsque l'histoire mouvementée des Balkans se mêle au récit intime, périple introspectif et historique au rythme des rencontres, des considérations autant naturalistes que politiques. Visibles ou invisibles, les frontières restent omniprésentes. C'est passionnant.


  • 23 juillet 2020

    Géographie intime d’un retour au pays

    Géographie intime d’un retour au pays, « Lisière » est un livre d’une puissance remarquable. Véritable OLNI (Objet Littéraire Non Identifié), récit de voyage, écrit politique, propos sociologique, étude ethnologique, plongée en terre de légendes, description de paysages, et d’une beauté de langue… Retour en lisière de pays dont les frontières connurent la violence et la haine, quand ceux qui voulaient fuir étaient impitoyablement torturés, exécutés, anéantis. Lisière en retour d’un monde qui n’existe plus mais dont subsistent des décennies d’histoires bien lourdes à porter. Lisière est un vagabondage au gré des rencontres, des observations. Jamais pesant et toujours intelligent, avec cette pointe d’humour et d’absurde si bienvenue. Des tours et des détours de « plume » qui emportent. Et ces rencontres semblant sortir de récits de légendes mythologiques. Lisière est un grand livre dans le fond et la forme. C’est le premier « roman » d’une conteuse hors-pair : Kapka Kassabova, bulgare expatriée en 1991 et vivant désormais en Ecosse. Un gros coup de cœur … Merci aux éditions Marchialy pour la qualité de « l’objet » également.


  • par (Libraire)
    6 juillet 2020

    "Lisière" est le récit intime d'une femme mue par le désir et la curiosité de voir de ses yeux la terra incognita de son enfance et de porter son regard sur les ombres fuyantes de l'Histoire et de son passé.
    Une odyssée dans le cœur des Balkans profondément humaine et une ode magnifique à celles et ceux qui ne sont jamais parvenus à passer de l'autre côté des lisières...
    Allan -


  • par (Libraire)
    23 mai 2020

    Au bout de tout

    Née en Bulgarie, Kapka Kassabova vit depuis 25 ans en Ecosse quand elle décide de retourner sur sa terre natale, à la lisière de tout, dans cette région forestière et montagneuse à la limite de la Grèce, de la Turquie et de la Bulgarie.
    De village en village, elle s'enfonce dans le quotidien de ces peuples frontières, vivant aux portes de l'Europe, là où tout se joue, siècle après siècle, depuis les guerres homériques jusqu'aux enjeux migratoires contemporains.

    Là où Lisière prend le contre-pied d'un récit de voyage traditionnel, c'est que Kassabova ne se contente pas de traverser les régions qu'elle explore. Elle y loue une maison, s'y installe pour plusieurs jours, se rend dans les cafés où l'on boit, discute avec les hommes et les femmes que des destins extraordinaires ont portés là. C'est un livre où on parle beaucoup, et où l'autrice et les lecteurs écoutent toutes ces voix monter de la forêt du monde. Elles bruissent, elles ne s’arrêtent plus, comme si elles se retenaient de parler depuis des siècles, comme si personne avant Kassabova n’avait jamais tendu l’oreille. Et c’est probablement le cas.

    C'est un livre qui brasse l'Histoire et les histoires, qui mêle la légende aux anecdotes. Il vous transporte des bords de la mer Noire, qui furent sous l'ère soviétique un lieu de villégiature prisé, jusqu’aux villages les plus reculés, pour y découvrir, entre autres, le secret de la longévité. « Ça n’est pas le yaourt, nous dit l’un des personnages du livre, c’est le fait d’avoir trois cœurs : un pour aimer les gens, un pour s’aimer soi-même et un pour aimer les montagnes. »

    Des dictons comme celui-ci, des éclats d’humanité, des récits édifiants, Lisière en est truffés. Grouillant de personnages hauts en couleurs, de mythes fantastiques, d'anecdotes rocambolesques, le livre est une révélation, une bouffée de dépaysement qui nous fait voir l'Europe, notre Europe, d'un œil neuf.