Nomadland

Nomadland

Jessica Bruder

Globe

  • 10 avril 2019

    Un reportage au long cours bouleversant

    On espère lire une fiction, mais il n'en est rien. Dans Nomadland, Jessica Bruder, journaliste, décortique la chute sociale vécue par des milliers d'américains après la crise financière de 2008. Toutes leurs économies envolées, les grands perdants de la crise des subprimes ont fait preuve d'une formidable résilience en se réinventant en travailleurs itinérants. Gardiens de campings, travailleurs temporaires dans des champs de betteraves sucrières ou des entrepôts du géant Amazon, ces nouveaux nomades sont très loin de la retraite méritée à laquelle ils aspiraient.
    Ce qui est beau dans ce récit de vies d'errance, c'est la solidarité qui naît d'une situation de crise, et la vision de la liberté comme dernier vestige du rêve américain envolé qui est plus forte que tout.
    Ce qui est touchant, c'est la diversité des parcours de vie de ces retraités de la classe moyenne qui ont vu leurs aspirations broyées par le système.
    Ce qui fait réfléchir, c'est que cela se passe de nos jours dans la première puissance économique mondiale.


  • 20 mars 2019

    "Il y a toujours eu des itinérants, des vagabonds, des bourlingueurs, des âmes errantes incapable de tenir en place. Mais aujourd'hui, au vingt et unième siècle, on assiste à l'émergence d'une nouvelle tribu de voyageurs. Des gens qui n'auraient jamais pensé devenir nomades un jour se retrouvent bien malgré eux sur la route. Ils sont obligés de quitter leur maison ou appartement pour vivre dans ce que certains appellent des "résidences sur roues" : vans, campings-cars d’occasion, bus scolaires, campers 4 X 4, mobile homes et même bonnes vieilles berlines."

    Alors qu'ils ont atteint ou dépassé l’âge de leur retraite, ils n'ont plus rien ou presque. Touchés de plein fouet par la crise financière de 2008 aux États-Unis, ces hommes et ces femmes sont sans adresse fixe. Ils passent leur temps à sillonner le pays à la recherche de boulots temporaires dans des campings ou des entrepôts géants (et les avantages pour les employeurs sont nombreux).

    La journaliste Jessica Bruder s’est intéressée à ces travailleurs nomades. Durant trois ans, elle a côtoyé Linda et bien d’autres qui sont devenus nomades par contrainte. Une petite pension, des économies envolées et quelquefois un accident de la vie les a fait basculer dans la précarité.
    Avec les difficultés qu'ils rencontrent, ils sont les rois de la débrouille, ils échangent des bons plans sur des forums dédiés (où avoir du Wifi gratuitement ? comment se doucher à moindre coup par exemple ?) et la solidarité entre eux n’est pas un vain mot. Jessica Bruder aurait pu se contenter de les rencontrer mais elle a partagé avec eux plusieurs mois en immersion totale avec un travail éreintant dans des conditions de vie spartiates.

    Cette lecture se révèle édifiante et très intéressante car Jessica Bruder a creusé le sujet mais j'aurais préféré cependant un livre un petit plus resserré (je chipote un peu).
    Si on est bien loin du rêve américain, ces travailleurs nomades gardent malgré tout l'espoir de jours meilleurs et gardent la tête haute. Pétillante avec un optimisme à toute épreuve, Linda en est bien la preuve.
    À lire incontestablement !

    https://claraetlesmots.blogspot.com/2019/03/jessica-bruder-nomadland.html


  • par (Libraire)
    13 février 2019

    La fin du rêve américain !

    Jessica Bruder est journaliste au "New York Times". Elle a décidé de s'intéresser aux grands perdants de la crise des subprimes. Ils s'appellent Linda May, Sylvianne et Swanquie Wheel et vivent dans des vans ou des caravanes affectueusement nommés le Squize inn, Queen Maria Esmeralda ou encore Ghost dancer. Ces sexagénaires, laissés sur le carreau, parcourent l’Amérique de long en large à la recherche d'un emploi saisonnier. Ils acceptent tous les petits boulots qu'on veut bien leur donner. Ils s'épuisent parmi les Camperforces d'Amazon ou font office d'agent multifonctions dans les campings. Plusieurs points communs les rapprochent : la démerde, l'entraide et le sens de l'humour dans l'épreuve ! Ce récit journalistique, écrit dans une belle écriture, nous conduit à nous prendre d'affection et d’empathie pour ce nouveau genre de nomades américains.


  • par (Libraire)
    6 février 2019

    Cauchemar climatisé

    Aux Etats-Unis, quand on perd son boulot, sa maison et les économies d'une vie à cause d'une crise financière, on ne manifeste pas, on ne brûle pas les mairies ; on achète une caravane et on part chercher du travail plus loin.

    Dans ce reportage au long cours, édifiant, terrifiant, bouleversant, Jessica Bruder nous emmène à la rencontre de ces seniors que le rêve américain a impitoyablement broyé et qui courent les routes, aux volants de leurs véhicules brinquebalants, entre les abrutissants entrepôts d'Amazon, les campings aux horaires élastiques, ou la récolte des betteraves lourdes comme des boules de bowling.
    Ecrit à la première personne, captivant comme un roman, Nomadland nous projette au cœur de ce système révoltant, au plus près de Linda, Iris ou Bob, qu'on apprend à connaître et qui n'ont rien, mais vraiment rien fait pour mériter ça.
    Ca se passe aujourd'hui, dans la 1ère puissance économique mondiale et cette horreur préfigure ce que pourrait devenir très vite notre société si on n'y prend pas garde.


  • par (Libraire)
    6 février 2019

    Coup de coeur de la chouette

    Voilà un livre qui pourrait bien réveiller les consciences ! Une nouvelle génération de "nomades" a vu le jour aux Etats-Unis, conséquence de la crise de 2008. Ces personnes, bien souvent à l'âge de la retraite et issues de la classe moyenne, se voient dans l'obligation de faire un "choix" dans l'espoir de continuer à vivre plutôt que de survivre : supprimer la case "maison". Et les voilà vivants dans leur camping-car ou même leur voiture, vivant de petits boulots temporaires. Certaines entreprises ont vite exploité ce nouveau filon, une main d’œuvre volontaire, fiable et corvéable à merci. Combien de temps avant que les français.e.s soient confronté.e.s à la même situation ? Jessica Bruder, à travers cette enquête menée pendant cinq ans au plus près de ces nouveaux "nomades", tire le signal d'alarme et nous invite à réfléchir sur les limites du système actuel.