L'herbe de fer

William Kennedy

Belfond

  • 3 septembre 2020

    abandon de lecture

    Pourtant un classique de la littérature américaine, je me faisais une joie de lire ce Grand roman.

    J’ai tenu une centaine de pages avant d’abandonner.

    Il faut croire que j’ai passé l’âge de lire des récits sur les vagabonds magnifiques.

    Des dialogues sans queue ni tête, des personnages tellement avinés qu’ils se font manger par les bêtes sauvages.

    J’ai refermé le livre sans regret.

    https://alexmotamots.fr/tombes-des-mains-7/