NOUVEAU : Pour le retrait de vos commandes déjà payées, ouverture d'un accès indépendant place du Maréchal Leclerc. Sonnez à la porte rouge.

LA PREMIERE FOIS QUE J'AI ETE DEUX

La premiere fois que j'ai ete deux

Bertrand Jullien-Nogarède

Flammarion

  • Karen, 17 ans, vit avec sa mère dépressive. Elle a la tête sur les épaules, des idées bien arrêtées et deux précieux amis, Jonathan et Mélanie. Les garçons ne l'intéressent pas mais elle va tomber sous le charme de Tom, un jeune Anglais fraîchement débarqué dans son lycée. Nostalgique, ce dernier n'aspire pourtant qu'à une chose : retourner à Londres, notamment pour chanter dans son groupe de rock. Alors que la vie ne fait en définitive que commencer, leur histoire d'amour d'adolescence n'a rien à envier aux adultes ! Entre raison et déraison, entre doutes et espoirs.


  • Une jolie romance adolescente

    D’ordinaire, Karen a la tête sur les épaules. C’est une fille très rationnelle. Il faut dire que vivre avec une mère dépressive, sans avoir jamais connu son père, l’a forcée à grandir et mûrir plus vite que ses camarades. Mais il suffit qu’un bel anglais se pointe dans son bahut pour qu’elle perde la tête et tombe follement amoureuse, elle qui dénigre l’amour et n’y voit que des inconvénients.

    Dans ce récit, nos deux amoureux sont emportés dans un tourbillon de passion et nous avons la chance de partager avec eux ce moment de vie fort en émotions. L’auteur, Bertrand Jullien-Nogarède, nous offre une superbe histoire d’amour moderne et dynamique. Les actions s’enchaînent avec fluidité, les pages se tournent toutes seules… entre d’autres mots : cette lecture se dévore.

    Si j’ai apprécié l’histoire d’amour, j’ai, paradoxalement, eu un peu plus de mal avec les protagonistes. Je m’explique… Ils sont touchants, leurs sentiments sont purs et il est agréable de les suivre. Mais Tom est un gentleman trop parfait à mon goût. Il lui manque un petit défaut pour paraître réel et me faire vraiment rêver. Quant à Karen, sa tendance à repousser le bonheur quand il se présente m’a quelque peu agacée… Mais ce « défaut » a le mérite de l’avoir rendu plus crédible, plus vivante, à mes yeux. Ce ne sont que des détails mais ils m’ont un peu bloquée dans ma lecture, même s’ils ne m’ont pas empêchée de passer un très bon moment !

    En conclusion, l’auteur propose une tranche de vie. On suit une belle romance adolescente (mais pas que !) aux côtés de personnages attendrissants.