Sciences de la vie

Sciences de la vie

Joy Sorman

Le Seuil

  • 8 février 2018

    Ce bizarre syndrome apparemment héréditaire nommé par l'auteur allodynie tactile dynamique aurait pu aussi s'appeler épidermodynie tactile idiopathique, causalgie, dystrophie sympathique réflexe… la multiplicité des dénominations pédantes en disant long sur l'ignorance de sa cause, de son mécanisme et de son traitement. La maladie se résume à un seul symptôme, une douleur isolée, intense, invalidante.
    Le parcours des explorations et traitements médicaux, paramédicaux, les médecines "douces", les pratiques magiques, contradictoires souvent, complémentaires parfois, au hasard des hypothèses diagnostiques successives, est décrit de façon crédible, entre cette douleur permanente et la façon dont l'héroïne parvient à vivre malgré les échecs successifs et les espoirs déçus.
    L'auteur conduit son lecteur entre empathie et souffrance, avec un bel équilibre.

    Denis Picot- Gargan'Lecteur


  • par (Libraire)
    18 septembre 2017

    Comment la médecine et les sciences peuvent-elles aider Ninon ?
    En effet, depuis la nuit des temps la famille est frappée d'une malédiction : toutes les filles aînées sont atteintes de maux mystérieux mais Ninon a décidé de vaincre cette fatalité.


  • par (Libraire)
    18 août 2017

    A fleur de peau

    La grande réussite de ce roman, c'est d'être allé jusqu'au bout de son idée. Ressentir la douleur, permanente, insupportable, vivre avec, vivre malgré tout. Sans faire d'impasse, Joy Sorman porte le lecteur aux confins de ce qu'il est possible de mesurer avec des mots, dans ces zones de la littérature qui peuvent devenir physiques, là où l'empathie vous fait grimacer. Alors c'est vous qui partagez le chemin de croix médical et plus ou moins scientifique de Ninon, vous qui espérez que le bon diagnostic tombe ou que la bonne formule magique soit prononcée. Pour vous libérer, autant qu'elle, de la douleur bien sûr mais surtout de la malédiction. Rompre avec la tradition, refuser la fatalité : à sa manière, recluse dans sa chambre capitonnée, Ninon est une héroïne rebelle, en opposition avec toutes les femmes qui l'ont précédée et dont sa mère lui a raconté l'histoire pathétique. Toi aussi, tu souffriras sans raison, semblait-elle dire. En s'élevant contre sa calamiteuse généalogie, Ninon se dresse face au destin. Terriblement intime, ce roman est aussi le récit d'une tragédie plus ample, millénaire, celle qui raconte la force qu'il faut à un enfant pour s'écarter de la voie qu'on a tracé pour lui.